ActualitésSociété

VAUVERT Les marionnettes d’Art Pantin arpentent vos coeurs

Logrelet sera le second spectacle de la journée
L'ogrelet sera le second spectacle de la journée.

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Art Pantin organisée par l’AREMA, deux spectacles de marionnettes sont programmés samedi 8 octobre.

La saison culturelle vauverdoise a été concoctée avec l’intention, notamment, d’éveiller l’imaginaire des enfants et de stimuler leur ouverture d’esprit à travers toutes les formes d’expressions artistiques. Les différents spectacles proposés au jeune public favoriseront la découverte, la réflexion et le plaisir par le divertissement.

Marie-José Doutres, adjointe à la culture explique "2016/2017 mettra l’enfant au cœur du projet culturel. Pour cela, le service culture s’associe à des partenaires d’envergure : l’Association Régionale des Marionnettistes et Arts associés en Languedoc-Roussillon en fait partie. Notre programmation tente de montrer que l’ouverture et le partage forment un couple solide pour renouveler l’intérêt d’un territoire".

En partenariat avec l’Association Régionale des Marionnettistes et Arts associés (AREMA) du Languedoc-Roussilon, la ville de Vauvert accueille le festival Art Pantin partagé avec Vergèze, Sommières et le pays de Lunel.

Premier spectacle, celui présenté par la compagnie Les mains libres à la Médiathèque à 15h30, "Infimes débordements". Au terme de son voyage, un homme offre ses plus belles trouvailles, ses rencontres les plus intenses. Sur des boîtes bigarrées et énigmatiques naissent et meurent des personnages à l’humanité décalée. La subtilité des mécanismes inventés et la profondeur poétique des scènes nous mènent aux marges du réel, dans un moment de partage fragile et précieux. À partir de 5 ans. Durée : 20 minutes, tarif : 6 euros.

Second show, à la salle Bizet dès 17h, la compagnie 9Thermidor proposera "L'ogrelet". Ce spectacle est tiré du magnifique texte de la Québécoise Suzanne Lebeau, considérée comme l’une des pionnières de la dramaturgie pour la jeunesse. La compagnie choisit la marionnette et la musique pour aborder avec finesse ce conte initiatique qui pose les interrogations et les désirs d’une enfance éternelle. À partir de 7 ans. Durée : 55 minutes, tarif : 6 euros.

Deux spectacles sont prévus samedi 8 octobre 2016 à Vauvert : Infimes débordements à 15h30 à la médiathèque, puis L’Ogrelet à 17h à la salle Bizet.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité