Société

ALÈS Les Près-St-Jean de rose vêtus

Les associations organisatrices du projet. EL/OG
Les associations organisatrices du projet. EL/OG

Pour la 5e année consécutive, les associations des Près-St-Jean préparent la Marche Rose, pour inciter les femmes au dépistage du cancer du sein. Une démarche solidaire qui prend chaque année un peu plus d'ampleur.

En moyenne, 54 000 nouveaux cas de cancers du sein sont détectés chaque année et 20 % d'entre eux conduisent au décès. Pourtant, selon la Ligue contre le cancer, détectée à un stade précoce, la maladie peut être guérie dans 9 cas sur 10.

C'est parti de ce constat que des associations du quartier des Près St-Jean, Raïa, Redesa, La Clède, lancent il y a 5 ans une marche rose. "On faisait des réunions, mais on voulait que notre démarche soit vue par le plus grand nombre", se souvient Laytmas Ichalalen, formatrice à la Clède. Le rassemblement a alors des airs de goûter de quartier avec des femmes habillées en rose. Mais d'années en années, le collectif organisateur grossit et les partenaires se greffent au projet : Sésame, Main dans la main, Office municipal des sports, l'Ecole des infirmières...

En 2015, 250 personnes ont défilé en ville et en 2016, les conseils citoyens et les Restos du cœur devraient également participer à la journée. Autre nouveauté : des stands d'informations et activités sportives vont s'installer sur le parvis du cratère le jour J. Un gage de visibilité.

Six hommes ont participé à latelier de préparation de la journée, sur 25 volontaires.
Six hommes ont participé à l'atelier de préparation de la journée, sur 25 volontaires. EL/OG

En coulisses, 25 participants - citoyens et bénévoles - ont minutieusement préparé le décor avec des phrases personnelles sur des panneaux roses. Parmi eux, des hommes, demandeurs d'asile à la Clède, ont donné leur coup de crayon. "Certaines pancartes sont dans d'autres langues, comme le kurde. Il était difficile de traduire leur pensée, et le cancer touche la population mondiale", rappelle Laytmas Ichalalen. Ricardo Dominguez, de La Ligue contre le cancer, renchérit : "Les hommes sont de plus en plus nombreux à participer, on est tous potentiellement concernés, on a tous des femmes autour de nous".

Programme du samedi 8 octobre  :

14h : Animations sportives et accueil des marcheurs, place du marché des Près St-Jean à Alès

15h : Départ de la marche rose depuis la place du marché des Près St-Jean. Les participants sont invités à porter un vêtement ou un accessoire rose.

16h : Arrivée sur le parvis du Cratère. Stands d'information : cancer du sein, cancer du col de l'utérus, allaitement. Activités escrime et zumba.

 

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité