ActualitésPolitique

NÎMES Les Sapeurs-Pompiers montent en pression au Conseil départemental

Manifestation des sapeurs-pompiers au Conseil départemental ce jeudi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Manifestation des sapeurs-pompiers au Conseil départemental ce jeudi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce matin, près de 200 sapeurs-pompiers gardois ont manifesté devant le Conseil départemental avant d'interpeller Denis Bouad.

Le président du Conseil départemental n'en menait pas large ce matin lorsque près de 200 sapeurs pompiers très remontés sont entrés dans le hall d'accueil pour faire part de leurs revendications. Et certaines auraient été entendues par Denis Bouad qui a assuré le maintien des acquis sociaux et des salaires jusqu'à la fin de l'année. Mais peu convainquant pour les syndicats, ils l'ont invité à signer sur une feuille son accord, ce que le président a refusé. "Denis, on ne part pas tant qu'on n'a pas le papier" pouvait-on entendre dans les rangs.

Car d'autres inquiétudes persistent pour les personnels. Une rallonge promise par le Conseil départemental pour boucler le budget du Sdis n'a finalement pas été votée. Selon Solidaires, l'effectif des pompiers gardois est passé de 665 en 2010 à 644 en 2016. Une diminution de 21 postes qui ne coïncide pas avec l'augmentation de la population constante dans le Gard, et donc, du nombre d'interventions.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “NÎMES Les Sapeurs-Pompiers montent en pression au Conseil départemental”

  1. Le Gard, eldorado des pompiers professionnels, à force de tirer sur la corde, il va bien falloir qu’elle lâche. C’est tellement facile d’endormir le citoyen lambda.

  2. À un moment donné il va falloir faire des choix. -> financer les soldats du feu ou ceux qui le mettent…
    Avec les élus FN du département je soutiens les soldats.
    Th.J conseiller FN Nimes

  3. C’est bien connu les accidents sont programmés… il y a même un calendrier et ils sont financés. C’est un secteur qui recrute. N’hésitez pas à déposer votre CV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité