A la uneActualités

GARD Nouvelle prison : « Une volonté politique forte » pour Françoise Dumas

manuel-valls-francoise-dumas
Photo archive

Lors d'un déplacement cette semaine dans le Lot-et-Garonne, à l’occasion de la cérémonie de fin de formation de la 190ème promotion de surveillants pénitentiaires de l’École nationale d'administration pénitentiaire en compagnie du Premier Ministre, Manuel Valls, le garde des Sceaux devrait annoncer la création d'une nouvelle structure pénitentiaire dans le Gard.

Dans le cadre du projet de budget de la justice pour l'année 2017 présenté par Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, le 29 septembre 2016, il est prévu une rallonge de 520  millions € soit + 9 % par rapport au projet de loi de finance 2016. Ce qui équivaut à la plus forte hausse budgétaire du quinquennat. Deux priorités sont au cœur des préoccupations pour 2017. Tout d'abord, améliorer le fonctionnement des tribunaux avec notamment 600 emplois créés dans les juridictions, une amélioration des crédits destinés au fonctionnement et à l'immobilier des palais de justice.

Autre impératif : améliorer la sécurité dans les prisons. 1, 158 milliard € sont prévus pour engager le nouveau programme de constructions de places de prisons, 234 millions € pour créer 1566 cellules supplémentaires dans 28 quartiers de préparation à la sortie, 924 millions € pour construire 3468 cellules en maisons d’arrêt sans oublier le volet lié à l'amélioration des conditions de travail des personnels avec à la clé 1255 emplois créés dans l’administration pénitentiaire dont 200 postes dans les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP).

Dans le cadre de ce projet de budget de la justice pour 2017, Manuel Valls et le garde des Sceaux devraient annoncer la création d'une nouvelle structure pénitentiaire dans le Gard.

Françoise Dumas, présente durant l'été lors de la visite de la prison de Nîmes avec le Premier Ministre et Jean-Jacques Urvoas, ne souhaite pas aller trop vite en besogne : "Ce projet n'est pas définitivement acté, je ne peux donc pas vous le valider à 100%. Je vous rappelle que la décision et l'annonce relèvent du ministre de la justice."

Soumise au "secret ministériel", la députée accepte toutefois de nous concéder que ce projet de création "est effectivement dans les tuyaux" tout en rappelant : "C'est un dossier sur lequel je suis engagé depuis de nombreux mois car il est essentiel aujourd'hui de trouver des solutions pour désengorger cette prison nîmoise au bord de l'explosion. "

En ce qui concerne l'emplacement définitif, Françoise Dumas révèle que la destination nîmoise n'est pas obligatoire : "Il y a une volonté politique forte pour faire quelque chose dans le Gard, pas forcément à Nîmes car il faut 15 hectares de disponible pour sortir de terre une prison".

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Nouvelle prison : « Une volonté politique forte » pour Françoise Dumas”

  1. pourquoi pas une prison sur le site golfique de saint hilaire de brethmas mais arec une prison réservé uniquement a ce qui détournent des fond publics ‘homme politique , grand patrons et même les dictateurs ce qui permettraient de créer énormément d’emploi avec 3 ou 4 hôtel de grand luxe

  2. Madame DUMAS n’a pas regardé l’émission avec Bernard DE LA VILLARDIERE, je lui conseille.
    Elle en apprendra un peu plus sur les quartiers dit « sensible ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité