A la unePolitique

ALÈS Réserve parlementaire Verdier : les citoyens font leur jeu

Le dépouillement avec des volontaires. EL/OG
Le dépouillement avec des volontaires. EL/OG

Ce lundi, environ 180 personnes - élus et associations - étaient présents à Mons pour répartir par vote la réserve parlementaire du député socialiste Fabrice Verdier. Une initiative inédite.

La répartition de la réserve parlementaire des députés français fait régulièrement grincer des dents. Pour tenter d'enrayer les polémiques suscitées par l'opacité du système, plusieurs élus de l'Hexagone ont récemment lancé un appel à projet auprès des associations. A l'approche des élections législatives (juin 2017), le député socialiste d'Alès Fabrice Verdier a été plus loin, avec un concours citoyen inédit.

Ce lundi, à Mons, 85 associations ont présenté leur projet en 30 secondes chacune. Bulletins en main, 123 participants et élus ont voté pour leurs quatre favoris dans 5 catégories différentes. Les élus ne pouvant voter pour une structure de leur territoire, et les associations ne pouvant donner leur voix dans les catégories dans lesquelles elles concouraient. Tous les élus de la 4e circonscription ont été conviés, une trentaine de se sont déplacés parmi lesquels Jean-Michel Burel (St-Just-et-Vacquières), Yves Compte (maire par intérim de Salindres), Ghislain Chassary (Rousson)...

Après 2h de présentation et 1h de dépouillement par des volontaires, 4 lauréats ont été désignés dans chaque catégorie, pour un montant total de 50 000 €. "Je suis heureux de cette soirée. Il y a 62 perdants mais c'était transparent et ils ont pu plaider leur cause", se félicite le parlementaire Fabrice Verdier.

Les 20 lauréats de la réserve parlementaire. EL/OG
Les 20 lauréats de la réserve parlementaire. EL/OG

Dans les rangs des candidats, les avis sont globalement positifs. "Tout le monde a sa chance et on sait comment les subventions sont attribuées", se satisfait Julien Merle du Vélo club Salindres-St-Privat-des-Vieux. A l'issue de la soirée, plusieurs vainqueurs ont ainsi remercié le parlementaire pour cette initiative "originale". Certains restaient toutefois amers de la défaite. "On décide sans critères précis sur seulement quelques secondes, c'est subjectif et ce n'est pas forcément juste", fustige un responsable. "En si peu de temps, c'est une prime à ceux qui communiquent le mieux", constate un autre.

Face aux critiques, Fabrice Verdier a rappelé que les dossiers de candidatures avaient été envoyés en amont de la soirée. "2h c'est long, les participants étaient moins concentrés à la fin. Il faudra trouver une formule plus adaptée pour la prochaine fois". Une prochaine fois qui n'aura lieu que si le député est réélu en 2017.

Les lauréats :

CATÉGORIE : CULTURE

•1er lauréat : Atelier découverte et initiation à la BD (Alès) (4 500 €)
•2ème lauréat : Association pour le festival de Rousson (Rousson) (3 000 €)
•3ème lauréat : La Verrerie d'Alès (Alès) (1 500 €)
•4ème lauréat : Total Art Work Animation (TAWA) (Alès) (1 000 €)

CATÉGORIE : PATRIMOINE / DÉVELOPPEMENT LOCAL

•1er lauréat : Les Amis de Magali (Rousson)
•2ème lauréat : Association patrimoine environnement (Goudargues)
•3ème lauréat : Association de sauvegarde du château d'Allègre (Allègre-les Fumades)
•4ème lauréat : Association Culture Loisirs et Patrimoine (Aiguèze)

CATÉGORIE : SOLIDARITÉ

•1er lauréat : Les restos du cœur du Gard (Alès, Saint-Ambroix, Salindres…)
•2ème lauréat : Babakoto (Saint-Ambroix)
•3ème lauréat : 260 kms de sable pour Lucas (Navacelles)
•4ème lauréat : Tennis club alésien (Alès)

CATÉGORIE : SPORT / SANTÉ

•1er lauréat : Ca-Urge (Alès)
•2ème lauréat : Gymnastique Sportive Saint Ambroisienne (GSSA) (Saint-Ambroix)
•3ème lauréat : Football club Bagnols-Pont (FCBP) (Pont-Saint-Esprit)
•4ème lauréat : La calade nersoise (Ners)

CATÉGORIE : EDUCATION / DÉVELOPPEMENT DURABLE

•1er lauréat : Atomic-santé (Saint-Martin-de-Valgalgues)
•2ème lauréat : Grandir ensemble (Montclus)
•3ème lauréat : Graine de lire (Alès)
•4ème lauréat : Racines de Terriens (Alès)

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS Réserve parlementaire Verdier : les citoyens font leur jeu”

  1. Ni réserve parlementaire, ni cumul de mandats, voilà deux suggestions pour nos députés, ce sont nos impôts qui financent ces privilèges d’un autre âge. C’est une belle opération de com, bravo , de ce côté la c’est réussi!
    Mais pour quelques projets soutenus, combien de déçus?

  2. Coup de com seulement, qui savait que cette grande braderie avait lieu ? Est ce que les centaines d’associations de la 4° circo qui pouvaient prétendre à cette réserve avaient été informées ? NON, alors c’est de l’esbrouffe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité