A la uneFaits Divers

NÎMES Etudiant poignardé pour sa sacoche: un mineur de 15 ans interpellé

police-nationale

 

Un mineur de 15 ans a été interpellé ce matin dans son collège de Nîmes. Il est soupçonné d'avoir poignardé un étudiant de 20 ans qui a refusé mardi matin de lui donner sa sacoche et son portable.

Il est défavorablement connu de la police et il a commis hier matin près de la cité universitaire de Nîmes un acte criminel. Il a poignardé à 4 reprises, un étudiant de l'IUT de Nîmes qui sortait de sa chambre universitaire. L'étudiant âgé de 20 ans a refusé de remettre sa sacoche et son portable. L'adolescent a sorti un couteau et il a frappé. Un coup de couteau lui a percé le bras. L'étudiant a été hospitalisé en urgence au CHU de Carémeau et opéré. Il bénéficie déjà d'au moins 10 jours d'ITT.

Selon nos renseignements, le mineur interpellé ce matin dans son établissement scolaire a avoué les faits. Il aurait expliqué devant les enquêteurs du commissariat de Nîmes qu'il avait poignardé son vis-à-vis, " mais que l'étudiant n'avait qu'à lui remettre la sacoche et le portable avant !"

Le vice-procureur en charge des mineurs, Patrick Bottero confirme nos informations et précise. "Le mineur est actuellement en garde à vue. Il y aura demain matin une ouverture probable d'information judiciaire pour vol avec arme. C'est une infraction criminelle. Le parquet de Nîmes va demander le mandat de dépôt de cet adolescent qui n'a aucune conscience de la gravité des faits ".

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES Etudiant poignardé pour sa sacoche: un mineur de 15 ans interpellé”

  1. Madame Dumas devrait faire construire une prison bénéficiant d’une très grande capacité d’accueil ! Avec la misère actuelle et son cortège (dėviances subventionnées, toxicomanie, rackets, trafics en tous genres, etc.) il y a beaucoup de futurs taulards autour de nous. Comme le rappelait le grand Victor, quand on ferme une école il faut ouvrir une prison. Hélas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité