Faits Divers

ALÈS Loi Travail : un opposant condamné, l’autre non

Tribunal d'Alès.
Tribunal d'Alès.

Ce vendredi, la décision concernant les deux contestataires à la loi Travail a été rendue au tribunal correctionnel d’Alès. L’un est condamné à trois mois avec sursis, le second est relaxé.

Les deux prévenus ont toujours nié les faits. Des faits qui remontent au 23 juin et au 15 septembre, lors de manifestations contre la loi Travail. Les deux hommes, Rémi et Aurélien, font partie du mouvement. Ils sont interpellés pour des violences à l’égard des forces de l’ordre.

Rémi, 41 ans, aurait jeté un pétard en direction d’une policière, sans la blesser. Lors de l’audience du vendredi 20 septembre, le ministère public avait demandé quatre mois de prison avec sursis. Aujourd’hui, le tribunal l’a condamné à trois mois.

Pour Aurélien, le substitut du procureur avait réclamé six mois de prison avec sursis. L’homme de 44 ans avait été accusé d’avoir pris pour cible des policiers avec des projectiles. Lors de l’incident, l’agent d’accueil du lycée Jean-Baptiste Dumas, devant lequel se déroulait la mobilisation, avait été blessé à la main. Mais devant les zones d’ombres qui planaient sur le déroulé des faits, le tribunal a préféré ne pas le condamner.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité