ActualitésSociété

GARONS Police Municipale et Gendarmerie Nationale liées par une convention

Alain Dalmas, maire de Garons et Didier Lauga, Préfet du Gard, sous le charme du village Photo Anthony Maurin).
Alain Dalmas, maire de Garons et Didier Lauga, Préfet du Gard, sous le charme du village (Photo Anthony Maurin).

La sécurité revient souvent comme étant une des préoccupations principales des Français. Le Préfet Didier Lauga et le Maire de Garons Alain Dalmas, viennent de signer une convention de coordination qui lie la police municipale et la gendarmerie nationale.

Garons ne connaît pas de problème sécuritaire particulier mais il est toujours bon de les prévenir quand ils ne sont pas encore à l'ordre du jour... La sécurité étant un souhait des riverains du village niché entre l'aéroport et Nîmes, Alain Dalmas, le Maire en exercice, s'est rapproché des autorités pour que sa commune bénéficie d'un lien entre sa Police Municipale et les équipes de la Gendarmerie Nationale.

"Nous travaillons en bonne intelligence avec la brigade de Gendarmerie de Bouillargues. De plus, aujourd’hui nous comptons 3 Policiers Municipaux mais dès le mois de janvier prochain, il y en aura un de plus, comme à l’époque… C’est une excellente chose et c’est du donnant-donnant car les Garonnais sont contents de voir du bleu même si au final, on a peu de problèmes d’insécurité. C’est certainement grâce au travail formidable qu’accomplissent conjointement les forces de l’ordre. En tout cas, la signature de cette convention confirme nos excellentes relations" note le maire de Garons.

alain-dalmas-et-didier-lauga-convention-police-municipale-gendarmerie-nationale-photo-anthony-maurin-1

Didier Lauga, le Préfet du Gard en grosse réunion "intempéries" avec Météo France, revenait sur la signature de cette convention, "Même si Monsieur le maire semble s’être assagi avec les années, c’est quand même quelqu’un! Cette convention, ici, est presque inutile car tout fonctionne bien mais de temps en temps il faut s’arrêter et marquer les choses. A Garons, la délinquance est dans une évolution satisfaisante malgré la proximité de Nîmes mais la sécurité n’est jamais acquise. Cependant, ici, il y a des bonnes base de travail! Tout ce qui permet de montrer que nous nous préoccupons de la sécurité est bon à dire… Surtout actuellement".

Après la signature qui a eu lieu dans la salle du Conseil municipal qui n’est autre que l’ancienne chapelle du château de Garons (un vrai symbole républicain à mettre au crédit du maire Alain Dalmas), Préfet, maire, policiers, gendarmes et élus se sont promenés à travers les ruelles paisibles du village.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité