NîmesSorties Gard

NÎMES Pièces en trois actes au Télémac Théâtre, ce week-end !

lepaquet-theatre

Ne manquez pas "Entre actes au théâtre" au Télémac Théâtre de Nîmes, ce week-end ! La passion du théâtre pour un week-end avec 3 compagnies… !

Programme complet :

Vendredi 14 octobre à 21h : Acte 1 : LE PAQUET de Philippe CLAUDEL

Par la compagnie Illusoire Jardin

Un œuvre burlesque et émouvante de Philippe CLAUDEL entremêlant théâtre et chorégraphie, interprétée par Clara REYNÉ et Philippe REYNÉ, sur une mise en scène de Violette DARDÉ-DORÉ. Sur scène un homme seul qui traîne un énorme paquet. Que renferme-t-il donc ? Un corps ? Ses souvenirs ? Ses rêves ? Soudain son pendant apparaît, l’accompagne, le pousse, le retient. Est-ce son double intérieur ? Qui sont-ils ? Qu’y a-t-il dans ce paquet ? Danse et théâtre s’entremêlent pour éclairer les démons intérieurs de cet homme qui se dévoile peu à peu dans sa touchante nudité. Entre rire et désespoir, le temps du grand déballage est arrivé. Lorsque le monde s’effondre, la question n’est pas de savoir ce que l’on sauve mais de quoi on ne peut se débarrasser… Cette création a remporté en 2015 le Prix FESTILEZ de Castelnau le Lez, le Prix Camille Mugnier au Festival International d'Annecy, le Prix d'interprétation masculine FESTHEA à Tours, et en 2016 le Prix du Public et le Prix du Jury au Festival de Cahors.

 

Samedi 15 octobre à 21h : Acte 2 : FAMILLE NON MERCI ! de Jacky QUIGNON

Par la compagnie Phoenix

Une comédie sur les relations mouvementées entre père et fils de Jacky QUIGNON, interprétée par Bernard CENZI et Frédéric LEPHAY, sur une mise en scène de Sylviane BEAUMER. Difficile pour un père d’être au chômage et de se retrouver à vivre chez son fils, que tout oppose ou presque, sans pouvoir lui exprimer ses sentiments. Périlleux pour un fils d’héberger son père depuis plus d’un an dans une cohabitation improbable… Sur un rythme effréné et à travers un dialogue ciselé haut en couleur, ces deux personnages nous transportent dans le dédale de la comédie humaine où chacun pourra retrouver des fragments de sa propre vie. Rires, larmes et philosophie se conjuguent dans un texte plein d’humanité et d’une très grande sensibilité pour notre plus grand bonheur…

 

Dimanche 16 octobre à 17h : Acte 3 : LES AMANTES RELIGIEUSES de Grégoire AUBERT

Par la compagnie Mots de Scène

Une comédie à mourir de rire de Grégoire AUBERT, interprétée par Sylvie DUTAU, Virginie GIMENEZ et Agnès PILOZ, sur une mise en scène de Julien ASSEMAT. Alors qu’elles viennent d’enterrer leur vieille mère, trois sœurs se retrouvent dans la maison de famille où le salon fleure bon la naphtaline t l’hypocrisie… Quel merveilleux réveillon en perspective : de souvenirs en nostalgie, d’amours en confidences… Jusqu’à ce que Marc vienne perturber la soirée… Entre règlements de compte et vérités déballées au grand jour, la réunion familiale vire rapidement au cauchemar. Ne manquait plus… qu’un mort ! Acte manqué ? Les masquent tombent, les langues se délient et les dérapages s’accumulent tandis que les hommes en prennent pour leur grade… Humour noir et situations rocambolesques se conjuguent à des personnalités saignantes dans une comédie qui tue et où les frasques familiales sont le berceau d’un formidable feu d’artifice de rires…

 
14 rue Fernand Pelloutier - Nîmes

Tarifs : 10 € tout public, 8 € adhérent du Télémac ou FNCTA, 6 € enfant moins de 12 ans, étudiant et demandeur d'emploi.

Réservations au 04 66 21 07 60 ou par courriel : theatretelemac@aol.com

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité