Actualités

POLICE La députée Françoise Dumas interpelle le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve

dumas-assemblee-nationale

Après avoir reçu hier à Nîmes un syndicat de policiers concernant le malaise que traversent les forces de l'ordre, la députée Françoise Dumas a posé une question au ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve à l'Assemblée Nationale, cet après-midi.

"Depuis quelques jours, les policiers expriment leur profond malaise devant les circonstances particulièrement difficiles dans lesquelles ils accomplissent leurs missions. Monsieur le Ministre, vous le savez, les forces de l'ordre ont vu augmenter leur charge de travail afin de répondre aux exigences de l'état d'urgence, dans un contexte marqué par une lutte contre des formes de délinquance de plus en plus violentes. C’est pourquoi, nous devons mesurer l’étendue de leur dévouement. C’est aussi pourquoi, les Français leur témoignent gratitude et reconnaissance" s'est exprimé Françoise Dumas en complétant son propos : "Mais précisément, parce que nous devons respecter leur engagement au service de la République et de l’état de droit, nous avons à leur égard un devoir de vérité face à la tentation démagogique. En effet, Monsieur le Ministre, depuis maintenant 4 ans, la politique de sécurité conduite par le Gouvernement vise à redonner aux forces de l’ordre des moyens pour assurer pleinement leur  sécurité et celle de tous les Français. Ces efforts sont sans précédents au regard de la situation trouvée en 2012, avec des moyens matériels déficients, la suppression de la police proximité et de 13000 postes de policiers et gendarmes supprimés".

Et de rappeler la situation locale de la capitale gardoise : "A Nîmes, nous sommes passé de 6 bureaux de police de terrain à 2 seulement et avec de trop faibles moyens humains, contribuant à creuser un fossé entre la population et ceux qui les protègent. Monsieur le Ministre, pouvez-vous donc nous dire comment l’effort engagé par le Gouvernement au service de nos forces de police va être poursuivi, et comment leurs revendications légitimes vont pouvoir être entendues ?"

Bernard Cazeneuve a pris la parole afin de répondre à la députée. Et de rappeler les derniers événements de violence sur des agents de police. Il n'a pas manqué de rappeler les manquements de la droite lors du mandat précédent, dans un contexte agité dans l'hémicycle. Il a conclu sa parole en indiquant les moyens donnés (création de 9000 emplois, augmentation de 15% des crédits aux services de police et de gendarmerie, rééquipement de la BAC, mise en place de forces mobiles, ...).

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “POLICE La députée Françoise Dumas interpelle le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve”

  1. Belle manipulation pour dédouaner la gauche aux manettes depuis plus de 4 ans d’une situation qu’elle a miné en chargeant à juste titre la droite irresponsable en la matière aux commandes avant elle.
    la gauche et la droite c’est l’immigration de masse subie, le développement de l’islam radical, la montée de la violence, le laxisme pénal.
    Françoise Dumas comme Christophe Cavard et d’autres qui représentent le Gard à l’assemblée nationale ne
    sont pas à la hauteur de la situation. Le changement c’est pour 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité