MHB / USAM 37 – 30 Les Nîmois n’ont tenu qu’une mi temps

Photo Fabrice Foures. DR

Photo Fabrice Foures. DR

Face à l'une des meilleurs équipes du championnat français, l'Usam a manqué de ressources pour tenir jusqu'au coup de sifflet final, malgré vingt premières minutes surprenantes.

Le match s'annonçait très offensif dès le coup d'envoi, et les Nîmois semblaient bien dans leur match et à la hauteur de l'évènement. Malgré les tirs à distance de Mathieu Grebille, l'Usam se montrait efficace dans ses attaques et tenait les héraultais 6 - 6 à l'Arena, à la 9ème minute. Rémi Desbonnet s'illustrait d'une relance rapide qui permettait aux nîmois de partir rapidement en contre conclu par Jean-Philippe Haon. Une action sur laquelle le montpelliérain Arnaud Bingo prenait une exclusion. Jimmy Brun était battu sur une passe aérienne et récoltait une exclusion de trop pour les Nîmois. Sans réussir à prendre le dessus sur leur adversaire, la Green Team allait enir le score une bonne partie de la première période, avant de se faire distancer 19 - 16.

À la reprise, les montpelliérains démontraient leur ambition d'enfoncer le clou et de ne laisser aucune chance aux Nîmois. Ces derniers avaient perdu en intensité physique après avoir beaucoup donné en première période. À la 43 ème minute, l'écart était porté à 7 buts, (28 - 21). Mais l'Usam n'avait pas dit son dernier mot et parvenait à réduire l'écart, profitant aussi des erreurs montpelliéraines. Mais le MHB avait des ressources supplémentaires et faisait preuve de plus de lucidité dans une fin de match marquée par l'entrée en jeu de Tom Poyet, joueur du pôle espoir nîmois venu combler les manques dûs aux nombreuses blessures. Du haut de ses 17 ans, celui-ci se voyait marquer un but dans le peu de temps qui lui était imparti (58 ème minute). Le match s'achevait sur une victoire 37 à 30 des Montpelliérains.

Baptiste Manzinali

Partager