Culture

ALÈS L’automne palestinien réuni autour d’un triste anniversaire

Lassociation France Palestine Alès-Cévennes. EL/OG
Les membres de l'association France Palestine Alès-Cévennes. EL/OG

Pour la 8e année consécutive l'association France-Palestine fait son automne à partir du 2 novembre à Alès et ses alentours. Le thème 2016 : Gaza, à l'occasion des 10 ans du blocus israélien sur la ville.

29 novembre 1947 : après la guerre, l'ONU partage la Palestine en deux Etats indépendants, un juif et un arabe. "56 % du territoire est octroyé à 30 % de la population", constate Françoise Leblon, présidente de France Palestine Solidarité Alès Cévennes. La guerre est entamée.

60 ans plus tard, en juin 2006, Israël impose un blocus terrestre, maritime et aérien sur la bande de Gaza suite à la capture  - par les Palestiniens - d'un de ses soldats, Gilad Shalit, libéré en 2011. La mesure est renforcée quand le mouvement islamiste Hamas prend le contrôle de l'enclave en juin 2007. Aujourd'hui, la situation est bloquée.

Afin de montrer le quotidien gazaoui depuis cette date, l'automne palestinien 2016 fait un focus sur la ville, au détour de plusieurs films documentaires projetés au Cinéplanet du 16 au 22 novembre à 19h30, mais aussi aux Mages (10 novembre à 18h) et à la médiathèque Alphonse Daudet (3 novembre à 19h).

Autres temps fort du mois : l'exposition de la photojournaliste Virginie Nguyen Hoang sur Gaza. Elle y aborde la reconstruction après la guerre, de juillet 2014 à février 2016, à travers le quotidien de quatre familles. Vernissage le 3 novembre à 19h à la médiathèque d'Alès. Enfin, le 4 novembre au même endroit, à 18h30, le festival recevra Christiane Hessel Chabry, présidente d'honneur de l'association palestinienne EJE, et Leila Shahid, ancienne ambassadrice de Palestine auprès de l'Union européenne, qui possède aujourd'hui une maison près d'Uzès.

Plus d'informations : http://www.france-palestine.org/

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS L’automne palestinien réuni autour d’un triste anniversaire”

  1. Le quotidien Gazaoui n’est n’est plus ni moins que la conséquence de la politique du hamas dans la région, le pendant terroriste sunnite au hezbollah chiite au Liban.
    Le développement de l’idéologie mortifère ici en France s’explique par l’inculture générale de l’histoire antique d’Israël et de ses maisons royales. La Judée Samarie (et non pas la Cisjordanie) est le berceau historique du sionisme.
    Au delà, le boycott d’Israël prôné par BDS et la position de la France dernièrement à l’Unesco est une honte pour tous ceux qui ont à cœur et à raison une Nation mère, sœur, amie, alliée.

  2. Le triste sort réservé au pauvre peuple palestinien depuis des décennies est une abomination et en plus cette situation pourrit les relations internationales et nourrit les guerres. Vu l’emprise des milieux sionistes sur la politique américaine et des européens, Israël continuera à ne pas appliquer les résolutions de l’ONu et à poursuivre sa politique de colonisation au risque de stimuler davantage les rancoeurs et le terrorisme chez eux et chez nous. Ainsi va le monde incapable de juguler les viser expansionniste d’un peuple sur un autre peuple.
    Et puis, il faudrait arrêter dans les principaux médias de confondre volontairement antisionisme et antisémitisme. L’antisémitisme est une abomination, un racisme qui a conduit au pire au cours du 20ème siècle, le sionisme, c’est autre chose, c’est la volonté d’accaparement des terres sur lesquelles vivent des palestiniens depuis des millénaires. Il sert à justifier le pire. Merci de ne point censurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité