Actualités

GARD Le département accueille 29 migrants ce matin

DR
Le préfet du Gard Didier Lauga. DR

Dans le cadre de l’opération de démantèlement de la lande de Calais, la préfecture du Gard vient d'annoncer que 29 migrants mineurs isolés ont été accueillis tôt dans la matinée de ce jeudi dans un centre d'accueil et d'orientation dédié aux mineurs (CAOMI) du département. Selon nos informations, il s'agit de celui de Monoblet.

Géré par une association, partenaire de l’État qui en assure 100% du financement, cet accueil temporaire doit permettre à ces mineurs de "bénéficier d’un soutien sanitaire, social et administratif afin d’étudier, au cas par cas et dans les meilleures conditions, leur situation et leurs perspectives".

"Accueillir ces personnes fuyant les guerres et les persécutions, c'est avant tout répondre à un objectif humanitaire, celui de leur mise à l’abri. Comme d'autres territoires, le Gard répond à cet impératif", conclut la préfecture. D'autres migrants sont également attendus prochainement dans le département.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

14 réactions sur “GARD Le département accueille 29 migrants ce matin”

  1. C’est reparti pour un tour . Dès qu’il y a un article sur les réfugiés : toute la facho-sphère monte au créneau pour se préoccuper des pauvres gens dont ils se moquent royalement en temps ordinaire et pour les opposer aux « migrants ». La stratégie grossière et écœurante, des pauvres contre les pauvres.
    Bienvenue aux réfugiés , aux survivants…, en Cévennes, un pays de tradition solidaire malgré les apparences sur le Net.

  2. 29 pour plus de 700.000 habitants : on ne s’est pas foulés en matière de solidarité dans le gard. Quitte à faire hurler de rage les beaufs autant en installer bien plus.

  3. Je vois que Gérard en veut 2 pour chez lui …
    Sur le principe je ne serais pas contre, si des personnes dans la rue ne passaient pas leur journée à téléphoner au 115 pour obtenir une place dans un dortoir crasseux pour leur prochaine nuit …

    1. J’en veux bien plus pour le Gard, pour les Cévennes, une façon de diluer la beaufitude ambiante, la bêtise crasse , comme disait Jean Ferrat, tout en aidant de pauvres gens.
      La misère autochtone est le résultat des politiques dirigées par les tenants du fric à l’échelon national et international. C’est une évidence . Ils ont verrouillé le pouvoir à leur seul profit d’où le délitement des classes moyennes et la paupérisation grandissante, ici et là bas. Et en plus , ils suscitent et nourrissent les guerres …et ne veulent pas en subir les conséquences.

    1. Je vois que vous vous êtes reconnu . C’est bien : c’était le but .
      Bienvenue aux réfugiés en terre cévenole, terre de refuge sauf pour quelques beaufs.

  4. On est africain, grec, romain, wisigoth, musulman, vénitien, juif, chrétien, espagnol, protestant, français, italien, travailleur, citoyen… on a les même besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité