ActualitésSociétéSports Gard

JEUDI SPORT Les bons chiffres du sport amateur gardois

sports

Avec près de 200000 licenciés dans le département, le football, le tennis, l'équitation ou encore le handball et la pétanque sont les sports préférés des gardois.

Le classement est difficile à obtenir mais des chiffres (qui ont moins de 5 ans) révèlent que les gardois aiment la pratique du sport en club. Le football est le leader logique avec plus de 20000 licenciés gardois mais le tennis n'est pas loin avec ses 15000 adhérents. Entonnement, c'est l'équitation qui monte sur la 3ème marche du podium. Le hand, la pétanque, le judo, le rugby, la natation le golf et la randonnée pédestre clôturent le top 10.

"On estime à 1 Français sur 3 le nombre de pratiquants sous licence sportive mais cela ne veut pas dire grand chose quand on sait que pour faire du footing, du vélo ou de la marche à pied on ne prend que très rarement une licence en club. De plus en plus de collectifs se réunissent et s'organisent pour des balades sportives en comité mais sans licenciés!" affirme Olivier Petronio, du Comité Départemental Olympique et Sportif.

La médiatisation accroît le nombre de licenciés

Autre évolution notoire mais qui ne date pas d'hier, certains sports bénéficient des bonnes prestations à l'international. Par exemple, quand la France décroche une médaille d'or aux Jeux Olympiques, aux Championnats du Monde ou quand une équipe est championne, le nombre de licenciés augmente significativement dans cette discipline. L'état d'esprit du sport en question est également privilégié par les nouveaux licenciés.

"Les sports qui émanent des traditions locales se portent également très bien. Chez nous, la Course Camarguaise ou encore la pétanque fonctionnent bien! Mais nous pouvons aussi noter que les sports en lien direct avec la nature, la santé ou le bien-être sont en plein essor" poursuit Olivier Petronio.

Bizarrement et alors que la neige tombe peu dans nos contrées ensoleillées, le ski compte plus de 1000 licenciés, plus que le tir à l'arc! L'équitation, avec près de 9000 licenciés, gonfle peut-être ses chiffres grâce aux balades natures pour lesquelles il faut souvent prendre... Une licence!

Les bénévoles ont une durée de vie de plus en plus courte

Mais ce qui inquiète le plus les dirigeants gardois, c'est peut-être la fébrilité environnante et le manque de perspectives. "Je suis en fin de parcours. Les dirigeants sportifs doivent composer avec de nombreux problèmes financiers et certaines ligues sont portées à bout de bras... Les subventions sont en baisse, les missions sont de plus en plus compliquées et les bénévoles ont une durée de vie de plus en plus courte. Il faut bien rappeler aux sportifs que le fait de prendre une licence ne signifie pas acheter un service! Il faut savoir s'impliquer dans son club, aider les gens... Les clubs devraient peut-être se doter d'une charte qui imposerait quelques basiques comme par exemple ranger le matériel ou aider les bénévoles" avoue Olivier Petronio qui est également élu de l'opposition à Beauvoisin.

Et de poursuivre que "le sport dans notre département est une véritable économie mésestimée par les politiques. Qu'il se pratique en pleine nature ou non, il donne bien souvent un accès au tourisme et à la culture. Des sites comme le Pont-du-Gard, la Camargue ou les Cévennes en sont le reflet".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité