Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690
Politique

BAGNOLS Les « groupes d’appui » de la France Insoumise se préparent à entrer en campagne

Samedi matin, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Samedi matin, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« C’est de la démocratie directe, on part de la base, c’est nous qui décidons » : ainsi sont définis les « groupes d’appui » du mouvement mélenchoniste par la militante bagnolaise Geneviève Sabathé.

Des groupes de la circonscription qui avaient convenu de se rencontrer pour une réunion samedi matin à Bagnols. Etaient présents des militants de Sauveterre, et au premier chef son maire communiste Jacques Demanse, Bagnols, Roquemaure, dont le cosecrétaire du Parti de Gauche gardois Luc Rousselot, Pujaut ou encore Uzès, venus en soutien.

« Ça permet d’éviter de se sentir isolés, et de découvrir d’autres territoires qui ont souvent les mêmes problématiques », poursuit Geneviève Sabathé. Et hors de question de parler de hiérarchie verticale : « on est tous meneurs dans notre coin », affirme la militante du Parti de Gauche gardois Marie-Pierre Vaselli.

L’idée est de mutualiser et coordonner les actions et les programmes : « il faut que les groupes d’appui défendent la réouverture de la ligne de TER rive droite », lance une militante bagnolaise, quand Geneviève Sabathé évoque « le combat contre les grands projets inutiles, comme e centre d’excellence numérique, not Notre-Dame-des-Landes à nous. » Par ailleurs, la militante NGS affirme vouloir aller « soutenir les actions en cours, aller au moins à la rencontre des gens pour leur montrer ce qu’on est en train de construire comme projet de société. »

Un projet éloigné de la gauche de gouvernement, et même du député sortant Patrice Prat, frondeur qui a rendu sa carte au PS cet été : « il a tout voté, sauf la loi travail, c’est un opportuniste », tranche le maire de Sauveterre, pas contredit par l’assemblée. Alors que les communistes locaux semblent enclins à la discussion avec le parlementaire, Luc Rousselot ne souhaite pour l’instant pas en faire de même avec les communistes, qui de toute façon au niveau national se rapprochent d’un rassemblement derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Une position résumée par le communiste Jacques Demanse : « ce qui m’intéresse c’est le programme, les susceptibilités, quand les gens souffrent, elles sont malvenues. »

En attendant, les « groupes d’appui » de la France Insoumise vont d’ores et déjà faire du porte-à-porte, tracter, pour « tenter de grappiller des gens autour de nous », note Marie-Pierre Vaselli. L’idée de faire des réunions publiques en commençant par des villages est également revenue, tout comme celle de refaire une réunion des « groupes d’appui » au bar de Pujaut dans deux semaines, le samedi 19 à 11 heures.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “BAGNOLS Les « groupes d’appui » de la France Insoumise se préparent à entrer en campagne”

  1. Je viens d’apprendre, avec une grande tristesse, le décès de Guy Amblard, un camarade de la France insoumise qui avait créé un groupe d’appui à Laudun. Je connaissais Guy depuis le collège autant dire que sa faconde me manquera. Je présente mes condoléances à sa famille et tous ceux qui le pleurent.

  2. La jeunesse? Critère discriminatoire pour JF Amadieu. LIre La société du paraître. LEs beaux, les jeunes et les autres. Bonne lecture. Cela ouvre l’esprit.

  3. Je crois pouvoir dire que dans les moins de 100 ans présents sur la photo (de 23 à 94 ans), peu ont en tête cette vieille référence nostalgique de ceux qui ont attendu « le grand soir » toute leur vie.
    Paroles d’un des jeunes: « j’ai assisté à une des premières réunions des chantiers d’espoir dans une autre région. Je ne sais pas comment c’était ici…, mais… Moi, ce qui me plait dans le mouvement de la France Insoumise, c’est qu’on n’est pas dans le regret de l’âge d’or d’un monde finissant. On est dans la construction d’un nouveau monde où nous pourrons vivre et pour lequel on a envie d’agir ».
    Pour ce qui me concerne (51 ans), je peux dire que, jour après jour, pris dans le cours de la vie, je n’ai pas vu le monde évoluer. Ce n’est qu’il y a moins de 10 ans que j’ai commencé à prendre conscience du fait que mes schémas d’explication d’une évolution linéaire vers un mieux-être moyen généralisé étaient obsolètes.
    Je me souviens, lors de la campagne FDG de 2012, que quelqu’un, dans une assemblée citoyenne, nous avait dit « Mais arrêtez d’être dans la résistance et seulement dans la dénonciation de ce monde pourri. Cà, on le sait. Proposez-nous un monde où l’on veuille vous suivre !!!»
    La façon de lutter contre le FN, ce n’est pas de s’allier à ceux qui participent à la mise en place de cette société inégalitaire et inhumaine, même s’ils se disent de gauche et nous bourrent le crâne, répétant qu’il n’y a pas d’autre politique possible.
    La façon de lutter contre le FN, c’est s’adresser à celles et ceux qui ne sont pas racistes et ont voulu par ce vote exprimer le rejet du système. C’est s’adresser aux abstentionnistes qui éprouvent ce rejet. C’est s’adresser aux électeurs et électrices qui ont été trahis par « moi président, mon adversaire c’est la finance ». C’est s’adresser aux écolos (qu’ils aillent visiter le site jlm2017.fr pour constater que le programme n’est pas une opération de green washing). C’est s’adresser à celles et ceux qui veulent voir l’image universaliste de la France rayonner et en ont assez de voir la politique étrangère de leur pays alignée sur celle des États-Unis. C’est s’adresser aussi aux artisans, aux entrepreneurs et cadres supérieurs qui voient bien que la financiarisation de l’économie est mortifère pour les entreprises. C’est montrer qu’en changeant les règles du jeu par une assemblée constituante pour une sixième République, chacun d’entre nous peut reprendre du pouvoir sur les choses. C’est montrer que l’on peut construire une société respectueuse des êtres humains, plus égalitaire. Une société respectueuse de la nature qui est aussi nécessaire à la vie humaine. Des circuits courts qui évitent que les choses fassent le tour de la Planète. Des instruments étudiés pour durer plus longtemps et pour être recycler. Un habitat économe en énergie. La recherche et le développement des énergies renouvelables. Une agriculture, sans pesticide, respectueuse des animaux. Une politique étrangère qui porte haut le droit des peuples, y compris le nôtre, à pouvoir « vivre et travailler au pays ». C’est un programme qui permet un développement économique créateur d’emploi respectueux des générations à venir et qui redonnera à la France sa particularité universaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651