Actualités

GARD RHODANIEN Le vin primeur de retour pour une balade gourmande

Vendredi, lors de la présentation de cette 23ème édition de la Balade du Primeur, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Vendredi, lors de la présentation de cette 23ème édition de la Balade du Primeur, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Qui dit troisième jeudi de novembre dit vin primeur, c’est comme ça, c’est un décret.

Cette année, ça tombe le 17 novembre, comme la soirée de lancement de la 23ème édition de la Balade du Primeur, organisée par l’association Côtes du Rhône rive droite.

17 caves et 17 restaurants

Une soirée de lancement qui se tiendra comme d’habitude à la salle multiculturelle de Bagnols. « Nous avons fait 350 entrées l’année dernière », se félicite le président de l’association Alain David. Une soirée ouverte à tout le monde, pour laquelle il est préférable de retirer une invitation chez les commerçants locaux.

Dix-sept caves, domaines et châteaux de la Côte du Rhône gardoise participeront à cette nouvelle édition, de Laval-Saint-Roman à Meynes, en passant par Cornillon, Roquemaure, Tavel ou Saint-Hilaire d’Ozilhan. Un événement qui attire chaque année du monde, beaucoup de monde : « l’année dernière, nous avons eu 50 000 visites dans les 18 caves, et nous avons vendu entre 55 000 et 60 000 bouteilles, tous vins confondus », compte Alain David.

Du monde, et un impact non négligeable pour un territoire qui vit à la fois de son agriculture et de son tourisme, comme l’a rappelé le vice-président de l’agglo du Gard Rhodanien Michel Coullomb. « Le tourisme est un paramètre vital, et il est étroitement lié à la viticulture », a pour sa part rappelé le maire de Pont et conseiller communautaire délégué au tourisme Roger Castillon. Pour maximiser l’impact touristique de la manifestation, Gard Tourisme a d’ailleurs mis en place un pack touristique avec repas, visites et hébergement.

Question programme, on ne change pas une équipe qui gagne : ainsi, les 17 caves participantes ouvrent leurs portes le samedi 19 et le dimanche 20 novembre pour des dégustations, et pour les gourmands, 17 restaurants proposeront des dîners du terroir le vendredi 18. « Dans chaque restaurant il y aura un menu porté sur a gastronomie automnale, et un vigneron sera là pour servir le vin et répondre aux questions », précise Alain David.

Le primeur sera « gourmand, frais, fruité »

Justement, à quoi va-t-il ressembler ce primeur 2016, fruit de vendanges tardives suite à un été chaud et sec ? « Il a le caractère fruité du syrah qui prédomine », présente Gérard Castor, du domaine Saint-Nabor de Cornillon, « il sera gourmand, frais, fruité », poursuit Claire Clavel, du domaine éponyme, basé à Saint-Gervais.

Plus largement, le millésime 2016 s’annonce très bien : « on a une qualité exceptionnelle, des vins chaleureux, très ronds avec du corps, du gras, de la puissance », annonce Jean-François Assemat du domaine Castel Oualou, à Roquemaure. L’oenologue de l’association Pierre Pappalardo ne dit pas autre chose et y voit « de la chaleur et de la puissance », quand Gérard Castor prédit « une année à graver dans les mémoires. » En revanche, la quantité est un peu moins au rendez-vous, le domaine Castel Oualou ayant récolté 17 % de moins que l’an dernier. Autant vous le dire tout de suite : le millésime 2016, il n’y en aura pas pour tout le monde !

Le programme complet de cette 23ème édition de la Balade du Primeur est à retrouver ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité