ActualitésCulture

ALÈS Les Fous Chantants tentent de sortir la tête de l’eau

Jean-Claude Bernard, co-président de l'association des Fous Chantants. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Jean-Claude Bernard, co-président de l'association des Fous Chantants. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Quelques semaines après la démission de sa direction artistique, l'association des Fous Chantants continue d'avancer en essayant de relever la tête. Comme chaque année, elle a ouvert ses inscriptions à l'automne en prévision de l'année à venir. Reste un défi de taille : retrouver des chefs de chœur de qualité. "On a reçu des propositions. Le conseil d'administration les rencontre et réfléchit. On communiquera d'ici un mois", annonce l'équipe organisatrice.

De l'autre côté, l'ex-directeur artistique Jacky Locks a lancé une "Semaine chantante 2017" dans un autre lieu du sud de la France encore inconnu, emportant avec lui plusieurs dizaines de Fous alésiens ralliés à sa cause. L'événement cévenol joue donc son avenir. Parviendra-t-il, malgré les polémiques, à fédérer comme autrefois ? "Nous avons une inquiétude d'avoir tous les choristes nécessaires, il faudra en recruter de nouveaux. Mais nous savons déjà que chaque année, entre 20 et 25 % des Fous sont novices", rassure l'association.

Une chose est sûre, "il n'y a aucun risque que les 20 ans ne se fassent pas", martèle l'administration qui compte toujours une trentaine de bénévoles. Et de préciser : "L'événement sera proportionnel. Il faudra que ça tienne financièrement. Pour cela, nous voulons co-construire avec le public et le privé, et nous lançons un appel aux entreprises pour faire un bel anniversaire, nous réfléchissons à parrainer des choristes, à faire venir des salariés..." A suivre.

S'inscrire

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ALÈS Les Fous Chantants tentent de sortir la tête de l’eau”

  1. pour info, ce n’est pas plusieurs dizaines de choristes qui vont suivre l’équipe artistique mais plusieurs centaines. En effet c’est la qualité des chefs de chœurs qui fait la qualité d’un concert.. Il faut savoir que depuis l’ouverture du site créé pour annoncer la semaine chantante 2017 c’est près de 1500 choristes qui se sont inscrits et qui annoncent vouloir adhérer au nouveau projet. A noter également que les musiciens habituels et l’équipe technique au grand complet ont déclaré suivre les cinq chefs de chœurs.

  2. Dommage mais tellement prévisible car si les Fous sombrent, ce n’est pas tant dû au départ de la direction artistique que de l’attitude méprisante du bureau envers une grande partie de ses choristes puisque ce n’est pas quelques dizaines mais 1471 qui ont quitté le navire.
    Dommage car il aurait suffit d’un peu de réaction de certains, probablement le départ d’autres pour que la folle aventure puisse continuer.
    Alors, pour remettre un peu les pendules à l’heure, voici la copie du message envoyé à M. le Maire, tout début octobre et resté sans réponse, tout comme la pétition, pourtant signée par 1544 personnes à ce jour. Je n’attends plus de réponse de qui que ce soit mais pense que ces informations peuvent être utiles.

    Monsieur le Maire,
    C’est la grande tristesse que j’éprouve ce soir qui me donne le courage de solliciter votre bienveillance et un peu de votre temps précieux.
    J’ai eu l’immense bonheur de chanter avec les Fous ces dernières années et ai pu vous y croiser et ressentir l’affection que vous portez à cette association, à ses bénévoles et à ses choristes.
    Vous avez, je crois, été sollicité pour arbitrer le différend qui déchire notre belle et folle famille. Loin d’avoir tous les éléments en main, je ne peux que vous supplier d’intervenir rapidement et efficacement afin de sauver ce qui peut encore l’être. Sans votre soutien, le risque est immense que non seulement le 20ème anniversaire mais aussi les semaines suivantes ne se déroulent plus dans la configuration actuelle, à Alès, mais ailleurs.
    Ne doutez pas que l’équipe des chefs de chœur saura monter un autre évènement ailleurs et qu’une très grande partie des choristes les suivront. Et Alès, sa population, ses commerçants, tous ces gens qui nous ont toujours accueillis avec fraternité et chaleur seront perdants.
    Je vous remercie infiniment pour avoir lu mon message et vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes très respectueuses salutations.
    Laurence – Suisse

  3. Bonjour!
    Je ne peux que souscrire à tout ce que je viens de lire!
    Et si les fous chantants mouraient,je dirais:
    « Les fous chantants sont morts,vive les fous qui chantent ailleurs et partout! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité