ALÈS L’innovation sur le devant de la scène

Lassociation Cévennes car club à lhonneur. Droits réservés

L'association Cévennes car club à l'honneur. Droits réservés

Ce lundi, en présence de nombreux élus locaux, Enedis - ex-ERDF - a signé un partenariat avec deux porteurs de projet hébergés au sein de l’incubateur « Mines de talent ». "Leur projet ont un intérêt innovant qui contribue au développement durable", souligne Didier Colin, directeur Enedis Gard.

D'un côté, Cévennes Car Club, association d’élèves ingénieurs de l’école des mines d’Ales qui développe un projet de véhicule électrique, sur la base d’un châssis du constructeur français PGO installé sur Alès. Un premier concept-car a été développé l’année dernière et a reçu le prix de l’Assemblée nationale lors du concours Lépine 2016. L’objectif pour 2017 est le développement d’un véhicule de 2e génération capable de participer à des compétitions pour véhicules électriques. Enedis apportera une aide financière de 4000 € pour cette année. "Nous sommes partenaires depuis 2 ans, il s’agit d’un renouvellement de convention", précise d'entreprise.

Seconde signature avec Sets solution, start’up hébergée à l’incubateur de l’école des Mines d’Alès. Cette jeune entreprise développe et propose des solutions alternatives à l’emploi de produits dangereux à effets chroniques pour les traitements de surface. Après un an de travaux de recherche au sein du Centre des Matériaux des Mines d’Alès, les créatrices, Cécile Franc et Claire Perrin-Tricaud démarrent aujourd’hui le lancement d’un procédé de traitement des graffitis mettant en œuvre un gel non dangereux pour l’environnement. Enedis - qui revendique son rôle sociétal - va leur offrir une assistance technique pour les essais produits (recherche des supports à traiter, mise en sécurité du chantier, facilitateur auprès des communes…).

 

Partager