ActualitésSociété

CAMARGUE Les ventes directes font le plein

Les produits du terroir sont un excellent moyen de se faire plaisir et de contribuer à une économie locale et valorisante.
Les produits du terroir sont un excellent moyen de se faire plaisir et de contribuer à une économie locale et valorisante.

C'est un souhait sociétal, éthique, sanitaire et environnemental... Bien se nourrir, en toute confiance et avec des produits à forte valeur ajoutée qui font vivre leurs producteurs locaux, est devenu un art de vivre. La petite Camargue recèle de nombreuses adresses dignes d'être mises en lumière.

Vauvert, le Cailar, Beauvoisin, Aubord, Gallician, Aimargues ou encore Franquevaux, tant de coins et de recoins où la nature est encore préservée et où les produits qui sont issus de la terre sont encore de qualité! S'il vient à vous prendre l'envie de manger plus sainement, n'hésitez pas et allez faire un petit tour du côté de ce secteur béni des dieux.

La "Nature gourmande" à Aubord, est tenue par Christophe Sébastien. Avec ses fruits et légumes de saison, l'agriculteur vous offre un panel de couleurs et de goûts que vous aurez du mal à retrouver en supermarché. Niveau prix, là aussi c'est une belle affaire car les intermédiaires, comme pour toutes les autres adresses à venir, sont inexistants. L'été, Christophe Sébastien, Policier municipal agissant pour sa commune, tient son stand au rond-point d'Aubord. Utilisant des graines issues de l'agriculture biologique et des traitements naturels pour sauvegarder ses cultures, la qualité des produits est reconnue (renseignements: 06.02.71.65.07).

La ferme de Cabassan à Beauvoisin est gérée par Jean-François Lorente. On y trouve des yaourts de chèvre, des fromages mais aussi des agneaux. Cela fait à peine plus de 5 ans que le chevrier travaille dans le domaine, qu'il se lève aux aurores,  qu'il amène son groupe électrogène à la ferme et qu'il exécute la traite de ses chèvres avec ses mains de maître. Un vrai travail d'orfèvre culinaire. La prochaine perspective, création de l'éleveur, sera le bleu de chèvre (produits disponibles sur Nîmes, renseignement: 06.84.65.29.54).

produits-terroir2

Du côté de Vauvert, "Un coin sur terre" vous certifie des vins biologiques de qualité. Lane Borden-Sentex et son époux Edouard ont fait appel au financement participatif pour voir éclore avec succès leur projet. Les exploitants, dont Edouard qui était le maître de chai d'un domaine proche du Scamandre, s'installent à Vauvert et se lancent dans l'agriculture biologique avec un certain panache. Résultat d'une vendange manuelle et d'une vinification douce, la cuvée 2015, la toute première pour le couple, a été un succès. On attend impatiemment de goûter celle de 2016!

A quelques encablures de là, à Gallician, vous trouverez Stéphan Vidil et ses porcs, agneaux, mérinos et volailles élevés en, plain air. Ici, pas d'élevage intensif... On vise une vie quasi sauvage et une alimentation naturelle d'herbe et de gland glanés sur place ainsi que quelques céréales (évidemment sans OGM) pour boucler la boucle nutritionnelle des animaux élevés. Chez Stéphan, les porcs sont issus des races Duroc et Piétrain et restent entre ses mains environ 10 mois avant d'aller à l'abattoir, de passer sous-vide et de terminer dans vos assiettes sans artifice. Uniquement en vente directe, sur commande ou sur les marchés de la région (Vauvert, Beauvoisin et Aimargues pour les plus proches), la traçabilité de sa viande est connue et reconnue (renseignement: 06.15.65.17.16).

produits-du-terroir

Autre exemple, au Cailar, les "Jardins de la Petite Camargue" excellent dans la production de fruits, de confitures, de sorbets, de pâtes de fruits ou encore d'huile d'olive. Encore en agriculture biologique, Dominique Vélasquez use d'ingénieux procédés. Installé depuis 13 ans, il n'utilise aucun traitement pour fournir des produits d'exception. Figues ou raisins de table, verveines ou amendes, cerises ou fraises, abricots, citrons ou oranges, à chaque saison ses distinctions et ses saveurs délicieuses! (Renseignement: 06.20.54.36.84).

Enfin, à Aimargues, "La maison du paysan" vous offre la possibilité de débusquer des produits variés et toujours qualitatifs. Dans le monde de l'agriculture depuis plus de 600 ans, la famille Tourvieille est installée dans le village depuis 60 ans. Sur 17 hectares dont 8 alloués à la vigne, la propriété suggère un travail de fond et de rareté. En effet, chez les Tourvieille on trouve des radis japonnais, du haricot pourpre ou encore de l'asperge rouge... Assez déconcertant mais rudement succulent! La monoculture, qui ne rapporte presque rien et qui écorne l'image et le savoir-faire des agriculteurs exècre la famille qui aujourd'hui s'y refuse. (Renseignement: 06.15.04.53.37/06.12.51.26.42).

La liste fournie est loin d'être exhaustive. N'hésitez pas à fouiller sur Internet, des sites plutôt bien renseignés vous offrent la possibilité de vous créer un véritable réseau sanitaire pour manger correctement les bons produits que les producteurs gardois se font un plaisir de cultiver pour vous!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité