A la uneActualités

FAIT DU JOUR Un réseau social ? Non, un « réseau local » !

Armand et Maxime Cointin, fondateurs du "réseau local" Lâchez les Watts (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Armand et Maxime Cointin, fondateurs du "réseau local" Lâchez les Watts (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Que se passe-t-il sur mon territoire ? » : la question, à laquelle votre journal préféré tente de répondre chaque jour, barre la page d’accueil du site internet lancé cette année par Armand et Maxime Cointin, deux jeunes Villeneuvois.

Une phrase qui résume le concept de leur projet, qu’ils qualifient de « réseau local, à l’inverse du réseau social. »

« Interconnecter les territoires »

Mais un réseau local, késako ? « L’idée est d’interconnecter les territoires les uns aux autres, tous les contenus sont rattachés au local, au territoire », explique Armand Cointin, 32 ans. Concrètement, l’utilisateur peut choisir un rayon autour de sa ville de résidence, et ainsi accéder à des données saisies par des communes, intercommunalités, associations ou entreprises locales.

Le réseau, baptisé Lâchez les Watts, « apporte de nouvelles opportunités pour informer et communiquer plus largement, affirme Armand Cointin. Prenez un événement de la commune de Saint-Laurent-des-Arbres, vu que même si ce n’est pas loin, ce ne sont pas les mêmes agglos qu’Avignon ou Bagnols, cet événement a de grandes chances d’y rester inconnu. Avant, l’utilisateur était obligé d’aller sur plusieurs sites, nous centralisons les informations. »

On y trouve un agenda, « un des points forts de notre outil, qui correspond aux grandes villes, qui ont beaucoup d’événements, et aux villages, qui sont démunis en communication », explique Armand Cointin, qui sait de quoi il parle, puisqu’il a été responsable du service communication d’une commune. « J’ai une bonne vision de tout ce qui leur manque », résume-t-il.

Et outre l’agenda, le réseau propose une rubrique actualité locale, qui permet d’intégrer le flux RSS des sites des collectivités, associations ou entreprises, ou encore une rubrique photos. Et les deux frères ne comptent pas s’arrêter là : « On a lancé le site il y a six mois, mais on l’a complètement revu cet été suite aux premières remontées », note Armand Cointin. Ainsi, de nouvelles fonctionnalités sont envisagées, comme un moteur de recherche, un module « projet de territoire » destiné aux collectivités ou encore une rubrique dédiée à l’emploi : « nous avons eu des demandes de cabinets de recrutement et d’entreprises qui veulent plus visibilité pour l’emploi sur le territoire », complète Armand Cointin. Autant d’évolutions sur lesquelles planche son développeur de frère, qui forme avec lui un duo complémentaire à souhait.

Les communes du Gard rhodanien séduites

Pour l’heure, les deux frères veulent développer le contenu et le nombre d’inscriptions à leur réseau, qui est gratuit. Seules des options futures seront payantes. Des collectivités ont déjà sauté le pas, à commencer par le Grand Avignon, Pont-Saint-Esprit, Bagnols, Aramon, Villeneuve, les Angles, l’agglo du Gard Rhodanien « depuis deux semaines » ; et de l’autre côté du Rhône Vaison, Bédarrides, Entraigues, Velleron, Althen-les-Paluds… « Nous avons rencontré une cinquantaine de communes, qui rentrent peu à peu », affirme Armand Cointin, qui vise plus loin.

Ainsi, la jeune start-up est soutenue depuis un mois par l’incubateur Innov’Up, à Nîmes. « Ils vont nous aider notamment à aller chercher les financements pour nous développer au niveau national », précise le Villeneuvois, dont le site va s’offrir un nouveau logo et un nouveau design en décembre, avant une application mobile « pour plus tard. » En attendant, pour Armand Cointin, le développement du site passe par le Gard : « on commence à rentrer dans les terres gardoises, on a prévu d’aller voir Nîmes, Alès et Uzès prochainement, on élargit notre périmètre peu à peu. »

Vous pouvez aller « Lâcher les Watts » ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité