ActualitésSociété

FONTANES 43ème commune à entrer dans le dispositif « Participation citoyenne »

Didier Lauga, Préfet du Gard, à gauche, signe la convention de participation citoyenne pour Fontanès, en compagnie du maire de la commune, Alain Théron à droite (Photo Anthony Maurin).
Didier Lauga, Préfet du Gard, à gauche, signe la convention de participation citoyenne pour Fontanès, en compagnie du maire de la commune, Alain Thérond à droite (Photo Anthony Maurin).

Ayant des origines américaines, le dispositif "Participation citoyenne" s'implante peu à peu en France et dans le Gard. Fontanès est la dernière commune en date à signer la fameuse convention sécuritaire.

Une sécurité initiée par les citoyens, au plus proche des réalités et des faits, voilà ce qu'est en train de mettre en place l'Etat par le biais de "Participation citoyenne". En lien constant avec les gendarmes (pour au moins 39 communes gardoises) des "référents", habitants les villes et villages qui signent cette convention, appellent les forces de l'ordre dès qu'ils observent une incivilité ou quelque chose de suspect (comme par exemple quelqu'un qui enjambe une clôture ou une voiture stationnée trop longtemps au même endroit).

"C'est la 43ème commune engagée dans le dispositif gardois. Partout, les maires sont contents car cela permet à toute la population de s'impliquer dans la sécurité. Là où le dispositif a été mis en place, grosso modo, il y a un bon retour d'expérience et une baisse des incivilités est constatée. La sécurité, même si elle est régalienne, doit être l'affaire de tous les citoyens, c'est une culture à développer" affirmait Didier Lauga, Préfet du Gard, qui rappelait dans le même temps que la France était toujours en Etat d'Urgence.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes

En en effet, ça marche! Loin des dérives américaines et même si d'autres dispositifs ont été mis en place ces 5 dernières années, le nombre de cambriolages gardois a chuté de 30% depuis 2012. Le maire UDI de Fontanès, Alain Thérond, s'avouait "Heureux de la mise en place de ce dispositif dans notre commune. Cette signature est l'aboutissement d'un souhait, même si je n'en suis pas l'instigateur, que les habitants de Fontanès désiraient depuis longtemps. Nous l'avions promis durant la campagne 2014, je tiens mes engagements. En effet, le 8 février 2014, une pétition rassemblait 413 signataires sur les 660 habitants de la commune! Nous voulions mettre en place le partenariat en 2015 mais au vu des attentats et des possibles amalgames, j'ai préféré repousser l'échéance pour qu'il n'y ait pas de confusion".

Depuis 2010 et la première commune, Aujargues, chaque année a son lot de signataires. Elles étaient 5 en 2012, 7 en 2013, 6 en 2014, 12 en 2015 et déjà 12 en 2016. "Fontanès est une commune relativement calme avec par exemple aucun cambriolage pour l'année 2015! Par contre en 2014, il y en a eu 6 et nous en sommes à 3 pour 2016. Le dispositif pourrait faire baisser ces chiffres qui sont déjà bons mais la sécurité, c'est un tout. Nous attendons de la part des 6 référents qu'ils nous fassent remonter des informations le plus rapidement possible car la relation référents/gendarmes est primordiale" note quant à lui le Lieutenant Colonel de Gendarmerie Régis Guilbaud.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité