Faits Divers

AU PALAIS Il pense être empoisonné : il se masturbe en public pour évacuer le poison

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

Dans la soirée du 1er octobre, Sunny, un jeune homme de 25 ans, est surpris par plusieurs habitants d’Aimargues en train de se masturber dans une rue de la commune, puis sur le stade de foot. Déjà condamné à deux reprises pour des faits identiques, le tribunal a demandé, début octobre, une expertise psychiatrique du prévenu. Celle-ci est sans appel : le médecin estime qu’il est pénalement irresponsable.

- Je suis malade depuis cinq-six ans, confirme Sunny. Quand je ne suis pas sérieux, je rechute. C’est souvent les lendemains de soirée quand je suis désorganisé dans mes pensées.

- Des gens vous ont vu et vous ont filmé en train de vous masturber, souligne la présidente du tribunal correctionnel de Nîmes, Christine Ruellan.

- Oui, je pensais que j’étais empoisonné. J’avais des douleurs dans les testicules. Mais j’étais de dos, dans un angle mort, j’étais très discret. Ce qu’il s’est passé, c’est comme une personne qui va uriner parce qu’elle n’en peut plus. A aucune moment c’était intentionnel, je n’ai pas fait attention à l’environnement.

Sans surprise, Sunny a été déclaré coupable des faits mais il n’aura pas de peine en raison de son irresponsabilité pénale.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “AU PALAIS Il pense être empoisonné : il se masturbe en public pour évacuer le poison”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité