Faits Divers

NÎMES 42 000 euros volés chez la patronne du club échangiste

Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard

 

42 000 euros en petites coupures ont été dérobés dans une maison de Nîmes le 13 mars 2015. Deux hommes ont été arrêtés il y a quelques jours après une dénonciation.

Les complices qui se retrouvent devant le tribunal correctionnel ne sont d’accord sur rien ou presque.

Le plus jeune, cuisinier dans un restaurant d’Alès, avoue avoir dérobé cet argent au domicile nîmois d’une dame, propriétaire d’un club libertin. Il affirme que son complice lui a donné l’adresse en lui disant qu’il y avait une « belle affaire à effectuer" et des petites coupures à se partager.

Le second comparse, âgé de 40 ans, a été déjà condamné pour deux viols devant la Cour d’Assises du Nord. Il est sorti de prison en 2007, avant de se réfugier dans le Gard où il a été embauché dans le club échangiste. Il réfute totalement les accusations de vol d’argent... Oui, il connaissait la victime car il s’agissait de sa patronne au sein de la discothèque, mais non il n’a pas donné l’adresse et n’a pas fait partie des voleurs.

Si l’affaire a éclaté ces jours-ci, c’est qu’un des protagonistes a acheté une belle voiture qu’il faisait rutiler devant des copains admiratifs de la réussite soudaine de leur pote. Le problème, c’est que le voleur présumé a expliqué à l’un de ses amis qu’il s’était payé la jolie carrosserie avec l’argent dérobé lors de la razzia chez la propriétaire du club libertin. L’ami qui a écouté les aveux n’aurait pas hésité à se rendre à la police pour dénoncer le vol d’argent. Les deux hommes arrêtés la semaine dernière ont été placés sous contrôle judiciaire par le tribunal correctionnel. Ils seront jugés plus tard car ils ont demandé un délai pour préparer leur défense.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES 42 000 euros volés chez la patronne du club échangiste”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité