Economie

GARD Un nouveau correspondant de la Banque de France pour soutenir les TPE

Nicolas Resseguier (à gauche) et Frédéric Amphoux. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Nicolas Resseguier (à gauche) et Frédéric Amphoux. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis fin septembre, la Banque de France souhaite accompagner davantage les TPE (Très Petite Entreprise). Pour cela, un correspondant, Frédéric Amphoux, sera à leur écoute et les conseillera.

Nicolas Resseguier, le directeur départemental de la Banque de France, a présenté deux nouvelles missions au sein de son établissement qui se concrétisent par la nomination d’un nouveau correspondant pour les TPE et par des conférences qui portent sur l’éducation économique et financière.

Avec 12 000 TPE dans le Gard, Frédéric Amphoux risque d’avoir du travail. Le correspondant de la Banque de France, âgé de 57 ans, sera un soutien auprès des chefs d’entreprise, trop souvent isolés. « Ma mission est de les accueillir, les écouter, les comprendre et surtout les orienter au mieux », résume-t-il. Si les entrepreneurs le souhaitent, moyennant finance, il propose aussi une expertise financière en ligne, l’OPALE, un logiciel qui permet de comparer son entreprise par rapport au secteur d’activité. Pour joindre Frédéric Amphoux, deux solutions : par téléphone au 0 800 08 32 08 ou par mail à tpe30@banque-france.fr

L’éducation économique et financière

Depuis 2016, les pouvoirs publics ont confié à la Banque de France la mission d’éducation économique et financière des publics. Une convention signée entre la Banque de France et le Rectorat permet désormais à Nicolas Resseguier et ses collaborateurs de donner plusieurs conférences à destination des professeurs d’économie et de gestion, des lycéens, des collégiens et dans l’enseignement supérieur. Sont évoqués les perspectives économiques pour 2017, l’Euro, la gestion d’un budget ou d’un compte en banque… En janvier 2017, l’Université de Nîmes accueillera une conférence sur le Brexit. Une autre se tiendra en mars 2017, à Vergèze, sur l’Euro.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “GARD Un nouveau correspondant de la Banque de France pour soutenir les TPE”

  1. lorsque l’Euro est sous évalué de 15% pour l’Allemagne il est surévalué de 6% pour la France. Un différentiel de 21% qui nous coute cher en compétitivité > source FMI

    1. La politique du franc fort alignée sur le deutschemark remplacé ensuite par l’euro copie du DEM, a coûté des centaines de milliers peut être une paire de millions d’emploi à l’économie française. On n’a pas fini de payer économiquement et socialement ces mauvais choix.

  2. C’est bien que la Banque de France se préoccupe localement des conséquences d’une mauvaise politique économique et financière sur les PME mais il vaudrait mieux qu’elle n’en chérisse pas les causes. Avec ses gouverneurs successifs et ses petits perroquets en succursale départementale, elle a diffusé sans retenue ces messages politiciens de tenants du libéralisme. Avec les résultats calamiteux que l’on constate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité