ActualitésSociété

NÎMES Un 5ème GérontoCare pour mieux accompagner nos aînés

Salon des séniors

C'est à Kinépolis qu'aura lieu le 5ème GérontoCare. Organisé par le pôle Gérontologie du Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes, ce rendez-vous de professionnels rassemblera 370 inscrits cette année.

Les seniors sont de plus en plus nombreux et vivent de plus en plus vieux. Des questions sanitaires imposent des discutions et une approche nouvelle pour une société qui évolue de jour en jour. Le GérontoCare est fait pour répondre au mieux et au plus vite aux exigences de nos aînés.

Voilà un événement qui illustre bien le dynamisme du CHU de Nîmes dans sa mission de formation des personnels paramédicaux, constitutive de l'ADN d'un centre hospitalier universitaire. La thématique de cette année abordera la notion de l'accompagnement. Au quotidien, les professionnels de la gériatrie sont avec les personnes âgées, interagissent avec elles, chose qui démontre toute de l'importance de la dimension du "savoir être" de ces métiers.

Le patient n’est désormais plus considéré uniquement à travers le prisme de la maladie. En effet, depuis plusieurs années, les différents plans de santé publique laissent la place à une approche fonctionnelle axée sur la qualité de vie et le bien-être. Ce changement de philosophie tend à s’éloigner des pratiques de la médicalisation et de la pathologisation du vieillissement pour favoriser des approches non médicamenteuses, plus en lien avec les besoins de la personne.

Le but du jeu est de prendre en compte toutes les dimensions (physique, sociale, spirituelle et sensorielle). Sur ce thème, interviendront Jérôme Erkes, psychologue et neuropsychologue ainsi que Pierre Le Coz, philosophe. Ce dernier exposera l'approche dite de Montessori au sein d'un EHPAD.

Fondée en 1896 par Maria Montessori, cette pédagogie repose sur l’observation, sur l’éducation sensorielle et l’épanouissement par l'activité qu'elles accomplissent elles-mêmes. L’approche est très positive. Elle consiste à solliciter les capacités restantes des personnes âgées désorientées, au niveau social, moteur, cognitif, émotionnel, à stimuler la mémoire des savoir-faire gestuels ritualisés de la vie quotidienne (faire sa toilette, s’habiller, se nourrir…) pour réactiver des automatismes qui font appel à la mémoire ancienne.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité