Insolite

ALÈS Olivier Delcayrou intronisé chez les mange-tripes

Intronisation de cinq nouvelles personnes, dont le sous-préfet d'Alès, dans la Confrérie des mange-tripes d'Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Intronisation de cinq nouvelles personnes, dont le sous-préfet d'Alès, dans la Confrérie des mange-tripes d'Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce mercredi soir, cinq nouveaux mange-tripes, dont le sous-préfet d’Alès Olivier Delcayrou, ont été intronisés lors d’un repas organisé par la confrérie à Alès.

Des tripes fumantes dans une grande poêle. De la charcuterie en buffet d’entrée. Quelques bonnes bouteilles de rouge. Tout est prêt pour commencer le repas auquel 150 personnes participaient ce mercredi soir. Mais avant, un rituel s’impose : la cérémonie d’intronisation, orchestrée par les chevaliers de la confrérie, parés de leurs costumes pour l’occasion. « De tradition, nous proposons à des personnalités de rejoindre nos rangs. Olivier Delcayrou sera le quatrième sous-préfet d’Alès à être intronisé aujourd’hui », indique Jacques Boissin, l’un des fondateurs de la Confrérie des mange-tripes il y a 17 ans.

Sur la petite estrade, cinq chaises attendent les nouveaux venus. Olivier Delcayrou, assis à une table avec les maires de Saint-Christol-lès-Alès, Saint-Privat-des-Vieux et Saint-Césaire-de-Gauzignan, est appelé en dernier. Comme pour les autres, son parcours et ses passions doivent être présentés au public. « Je suis né en Algérie mais j’ai grandi dans le Sud-Ouest, commence le sous-préfet. J’ai très vite fait beaucoup de sport avec un attachement particulier au rugby et au tennis. Je suis un très heureux papa de trois filles ».

Les présentations terminées, place à l’épreuve de la dégustation. Bavoir autour du coup, les nouveaux intronisés doivent goûter, sous les yeux des spectateurs, à ces fameuses tripes mitonnées selon une recette ancestrale. Challenge relevé. « Ils ont goûté aux tripes d’Alès, mange-tripes ils deviennent ! », s’exclame Jacques Boissin. Élevés au grande de « fins palais », diplôme en poche et médaille autour du cou, les cinq mange-tripes ont pu rejoindre leur table pour attaquer, dans ce même esprit de convivialité, le vrai repas.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS Olivier Delcayrou intronisé chez les mange-tripes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité