Actualités

MÉDIAS Le journal La Marseillaise en redressement judiciaire

La Marseillaise implantée dans le Gard, l'Hérault, et les Bouches-du-Rhône. EL/OG
Photo d'illustration. EL/OG

Bonne nouvelle pour les 117 salariés du journal La Marseillaise, en cessation de paiement depuis mardi 22 novembre. Ce matin, le tribunal de commerce de Marseille a donné un avis favorable au redressement judiciaire du quotidien qui prévoit plus d’un million d’euros de pertes en 2016.  Une décision qui devrait être officialisée demain.

Le journal créé en 1943 avait déjà été placé en redressement judiciaire en novembre 2014, jusqu’à son rachat, en avril 2015, par les Editions des Fédérés, dirigées par le secrétaire départemental du Parti communiste. 90 postes avaient alors été supprimés.

Mais le canard - qui emploie 19 personnes en Occitanie, dont 14 dans l’Hérault (10 journalistes) et 5 dans le Gard (3 journalistes) - explique aujourd’hui pâtir de recettes publicitaires trop faibles, qui “n’ont pas été à la hauteur des prévisions”, précise le club de la presse LR. Une nouvelle fois, leur avenir va donc être placé entre les mains d'un administrateur. Ce dernier aura 6 mois pour évaluer les mesures à prendre afin de remettre le bateau à flots. En attendant, le Régime de Garantie des Salaires devrait prendre le relais pour payer le personnel.

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité