A la uneSociété

MERCREDI CONSO Les retards de la SNCF désormais mieux remboursés

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Ce jeudi 1er décembre, la SNCF prend un nouvel engagement à travers la "garantie 30 minutes" : au-delà d'un retard de 30 minutes, les voyageurs des TGV et Intercités seront remboursés en bon d'achat.

Depuis toujours, seuls les retards dus à la SNCF étaient remboursés. Mais dès demain, quel que soit le motif du retard - y compris ceux dont la SNCF n'est pas responsable, comme les intempéries, colis suspects, obstacles sur les voies -, les voyageurs auront l'assurance d’être remboursé en bon d’achat dès 30 minutes de retard.

Gratuite, plus avantageuse qu’avant, et même plus intéressante que la réglementation européenne, cette garantie dédommage les clients en fonction de la durée du retard de leurs voyages TGV et Intercités. Les montants de l'indemnisation sont donc de 25% pour un retard de 30 minutes à 2 heures, 50% entre 2 heures et 3 heures, et 75% à partir de 3 heures.

Comment ça marche ?

Dès l’arrivée du train, le client peut faire sa demande en ligne sur le site internet g30.sncf.com ou depuis l’appli SNCF. Il reçoit ensuite un bon d’achat digital en 48 heures, utilisable pendant un an sur Internet et dans tous les points de vente. Le voyageur peut donc faire toutes ses démarches depuis Internet s’il le souhaite.

Avant, les demandes en lignes pouvaient seulement s'effectuer pour les e-billets, à partir du lendemain du retard. Quant au bon d'achat, il n'était pas utilisable sur internet.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité