A la uneFaits Divers

NÎMES Père de famille tué et brûlé : une reconstitution sous haute surveillance

Photo : Boris De la Cruz/ Objectif Gard ; Nîmes, le 1 ier septembre, le corps de Fakir, un père de famille de 44 ans est retrouvé mort carbonisé.
Photo : Boris De la Cruz/ Objectif Gard ; Nîmes, le 1 ier septembre 2015, le corps de B.F, un père de famille de 44 ans est retrouvé mort carbonisé.

Impossible d’approcher la maison familiale de Milhaud nichée près de la nationale reliant Nîmes à Montpellier. Toutes les routes menant à la villa du crime étaient barrées mercredi en soirée par la gendarmerie. C’est dans ce petit village jouxtant Nîmes que s’est déroulé un drame, dans un contexte familial particulier. Un homme de 44 ans aurait été drogué par son épouse qui lui aurait fait avaler des médicaments avant de l’étrangler et de le poignarder. Le corps de cet homme corpulent a été retrouvé, le lendemain, le 1 septembre 2015 sous un pont Sncf de la route d’Anduze, dans la garrigue de Nîmes.

La reconstitution qui s’est déroulée mercredi soir et une partie de la nuit, d’abord à Milhaud, puis plus tard à Nîmes devait permettre de mettre en lumière les déclarations… et les contradictions des uns et des autres.

L’épouse de la victime est mise en examen, comme ses deux fils pour « assassinat ». Ils sont soupçonnés d’avoir tué et brulé le chef de famille... Le corps de B.F, 44 ans, avait été découvert carbonisé, laissant présager dans un premier temps un règlement de comptes lié au banditisme.

La mère de famille a expliqué, dès son arrestation un mois après le crime, qu’elle était victime de violences physiques de la part de son époux, tandis que les enfants ont évoqué des violences psychologiques au début de l’information judiciaire dirigée par une juge d’instruction de Nîmes. C'est notamment grâce à une caméra de vidéosurveillance d'un particulier qui vit à proximité de la villa du drame que les protagonistes ont été interpellés il y a maintenant plus d'un an.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité