A la unePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Photo d'illustration : droits réservés.
Photo d'illustration : droits réservés.

Chaque dimanche, la Rédaction vous sert un bon cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Un digestif hebdomadaire à ne pas manquer... Restez connectés !

Formidable et lamentable… Formidable, c’est la réaction de Laurent Burgoa dont nous rions gentiment depuis quelques semaines (relire ici). Le représentant d’Alain Juppé dans le Gard a fait preuve d’une certaine élégance en nous assurant, par téléphone et avec le sourire, de son soutien à la liberté de la presse. Un geste d’autant plus admirable que le lendemain, nous recevions un texto envoyé par le futur président de la CCI Eric Giraudier (suite à cet article). Voici l’intégralité du message : "Lamentable". A première vue, nous aurions pu mal le prendre mais, après réflexion, nous tenions tout de même à l'encourager pour cette belle performance - une première pour lui - d'associer trois syllabes dans le même mot.

Législatives : le PRG part lui aussi. Ça se bouscule à gauche. Ainsi, dans la foulée de la candidature de la cheffe du Parti radical de gauche Sylvia Pinel ce week-end, le plus vieux parti de France a décidé de s’engager dans la bataille des législatives en son nom propre dans le Gard. Ainsi, le PRG compte présenter ses candidats sur plusieurs circonscriptions dans le département. Pour l’heure, les première (Nîmes - Beaucaire), troisième (Bagnols - Villeneuve) et sixième (Nîmes - Uzès) circonscriptions sont ciblées, mais la présidente du parti souhaitant un nombre pair pour des raisons de parité, le chiffre de deux ou quatre circonscriptions serait privilégié. Les choses peuvent encore évoluer donc, et sur ce dossier comme sur pas mal d’autres, il reste urgent d’attendre que les choses se décantent du côté du PS et de ses primaires…

Ça tourne pas rond au Département ! Ce lundi en séance publique, le président du groupe PS Olivier Gaillard a fustigé sans ambages la baisse des dotations et la Loi NOTRe, actées par son propre parti. Quelques minutes plus tard, le groupe communiste propose à l'Assemblée un vœu sur le CICE. Des crédits d'impôt aux entreprises, mis en place par ces mêmes socialistes, qui déplaisent au PC, circonspects quant à son efficacité. Adopté à la Majorité, la droite et le centre se sont abstenus sur le texte… François Hollande en aura déboussolé plus d'un.

Il est où mon parti, il est où ? Candidat aux Régionales de 2015 sous les couleurs socialistes, le cendrasien Kamel Belkacemi n'a plus l'air de savoir où il crèche. Après avoir renouvelé sa carte au PS l'an dernier, il a rejoint le mouvement "En Marche" initié par Emmanuel Macron avant d'apporter son soutien - il y a tout juste une semaine - au candidat UDI Ludovic Bouix pour les Législatives. Oubliant sans doute que son adhésion à la gauche court jusqu'en 2017... Un manque de lisibilité qui pourrait être mal perçu par les électeurs.

Ça fout le Cavard... En cette fin de semaine, on a eu très peur pour le député Christophe Cavard. (Oui, il est député). Jeudi 1er décembre, à l'Assemblée Nationale, les députés débattaient d'une proposition de loi visant à étendre le délit d'entrave à l'interruption volontaire de grossesse. Dans son intervention, Cavard évoque un mail reçu par un prêtre catholique de Toulon qui lui aurait écrit :"Si vous signez la proposition de loi interdisant les sites internet pro-vie, vous signez votre entrée dans l'enfer éternel". Ça fout les jetons... Surtout que comme le dit Woody Allen : "L'éternité c'est long, surtout vers la fin".

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité