Politique

ALÈS Conseil municipal : le futur PLU en débat

Conseil municipal dans les nouveaux locaux de l'ATOME. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Conseil municipal. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Ce lundi, le conseil municipal d'Alès était réuni pour la dernière session de l'année avec un moment fort : le débat obligatoire sur les futures orientations urbanistiques de la ville.

Comme présentées à deux reprises en réunion publique, les orientations du Projet d'aménagement et de développement durable (PADD) ont été présentées au conseil municipal ce lundi. C'est François Gilles, adjoint à l'urbanisme, qui s'y est collé. Avec le panache qui le caractérise. "On doit s'adapter aux nouvelles lois. Entre 1999 et 2010, chaque nouvel arrivant a consommé 700 m². Les futurs n'en consommeront que 100. Les appartements accueillent aujourd'hui 1,98 habitant en moyenne, il faudra plus de logements familiaux. D'un point de vue global, il s'agit d'attirer des jeunes ménages qui consomment et qui investissent. On en a besoin", avance l'élu.

Ghislaine Soulet, élue du Front de Gauche ouvre le débat : "J'aimerais du concret. Vous vous concentrez sur les nouveaux arrivants mais il y a ceux qui sont là : 16 à 18 000 résidents modestes. Je propose de multiplier par trois l'aide à la réhabilitation du privé. Sans quoi nous serons en porte-à-faux pour attirer du monde. Autre questionnement : nous disposons de 17 ha de friche ferroviaire pour construire. On en fait quelque chose ?", interroge-t-elle. Attentif, le maire remercie l'opposante pour son intervention "constructive" et embraye : "Si on augmente les aides au privé, les études de l'ANRU 2 vont nous le dire. Je suis pour. Même si elle n'est pas toujours bien perçue. Sur les terrains disponibles, on a essayé mais on est pas tombé d'accord avec Réseau ferré de France. Ils vendaient trop cher. Mais c'est toujours d'actualité, les 17 ha peuvent nous permettre d'atteindre nos objectifs".

L'ex-PS Benjamin Mathéaud renchérit: "Dans les dernières années, vous avez construit beaucoup de bâtiments HQE, sans basse consommation. J'espère que notre ville va s'engager, ce qui pourrait convaincre des gens à s'installer dans notre ville".

"Une politique de l'arbre"

Deuxième orientation : la valorisation de la ville. Exploiter les potentiels touristiques et notamment les randonnées, améliorer l'aménagement du Gardon - "notre plus grande co-propriété", rentre son attractivité au Fort Vauban, proposer une "politique de l'arbre" pour assurer l'équilibre de la biodiversité du Gardon, François Gilles énumère ses objectifs. Remontée, l'opposition remet le couvert. "J'espère que ce ne sera pas aux promoteurs de décider. La ville doit garder la main sur un certain nombre de décisions. Sans compter leur intérêt spéculateur", répond Jean-Michel Suau. Fabien Gabillon ferme la marche : "Il faudra veiller à la beauté architecturale des bâtiments. C'est aussi un facteur d'attractivité".

A l'issue de ce débat de presque une heure, Max Roustan pourra, s'il le souhaite, tenir compte des échanges et décider (ou non) de modifier le document établi par les services de la ville, en lien avec un cabinet d'experts. L'approbation du PADD aura lieu fin 2017.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS Conseil municipal : le futur PLU en débat”

  1. Ce sont les promoteurs en lien avec les politiciens locaux qui individuellement ou via des réseaux type COBATY, font l’urbanisme de certaines villes. A Alès comme à Nîmes c’est une évidence.
    Il serait intéressant de mettre le cadastre en ligne avec l’historique des changements de propriété pour le confronter aux modifications des PLU. Cela permettrait de réduire les arrangements entre amis et la corruption. Le pivot central de la corruption en France comme ailleurs repose sur le foncier. Le reportage de ce soir sur la 5 , sur la disparition des terres agricoles est assez probant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité