A la uneSociété

LIBRAIRIE Avenir du groupe Sauramps : « Alès est le seul magasin qui n’est pas déficitaire »

Jean-Marie Sevestre, PDG de Sauramps, ce matin à Montpellier. EL/OG.
Jean-Marie Sevestre, PDG de Sauramps, ce matin à Montpellier. EL/OG.

Depuis quelques jours, l'avenir de la librairie Sauramps est sur toutes les lèvres. Cette structure indépendante installée à Montpellier et Alès fête cette année son 70e anniversaire et afficherait 420 000 € de déficit, malgré un chiffre d'affaires de 25 millions d'€. 140 salariés sont concernés sur les deux villes. Les syndicats viennent de tirer la sonnette d'alarme sur la nécessité d’une reprise, sous peine de redressement judiciaire rapide.

Ce matin, pressé comme un citron, le patron de l'entreprise est sorti du silence en organisant une conférence de presse. Jean-Marie Sevestre se veut rassurant et annonce que deux librairies indépendantes sont candidates à la reprise. L'une est de Rouen, l'autre de Rodez. "Il n'est pas question de fermeture. Les négociations sont sur le point d'aboutir. Une décision sera prise d'ici la fin de l'année", assure le PDG. Si les résultats sont bons, c'est la rentabilité qui pose problème au groupe. Les charges du magasin d'Odysseum Montpellier - ouvert en 2009 - seraient trop élevées et les marges immuables.

Quel avenir pour le groupe qui emploie 12 salariés à Alès ? Selon le dirigeant, le magasin cévenol ne sera pas une variable d'ajustement. "On tient à ce que notre groupe garde son périmètre. Il a été question de lâcher Alès à un moment donné, mais elle fonctionne bien. Elle enregistre 2,5 millions de chiffre d'affaires et n'est pas déficitaire contrairement aux autres. Même si aujourd'hui elle stagne". Quant aux effectifs, "c'est une question qu'on se pose, mais pas sur Alès ou Odysseum. Au Triangle Montpellier, il y a eu des départs non remplacés. Ce qui ne veut pas dire que des départs soient envisagés".

Où rognera donc le repreneur ? Jean-Marie Sevestre reste flou : "On a fait des économies, réajusté nos abonnements téléphone, électricité. Il faudra encore recadrer des choses". Réponse dans quelques semaines...

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité