Culture

DIMANCHE VILLAGES « Biosphera », comprendre les Cévennes à Cendras

Biosphera, centre d'interprétation des vallées cévenoles. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Biosphera, centre d'interprétation des vallées cévenoles. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un centre d’interprétation des vallées cévenoles, baptisé Biosphera*, vient d’ouvrir ses portes à Cendras, dans la vallée du Galeizon. Le lieu a été inauguré ce samedi par les élus.

700 m² pour comprendre les Cévennes, son histoire, sa culture et ses rapports avec l'homme. Tel est le fil conducteur de ce centre d'interprétation, qui s'étend sur trois niveaux, à côté de l'Abbaye du village. Conçu et aménagé par le Pays Grand’Combien, le Syndicat mixte d’aménagement et de conservation de la vallée du Galeizon et la commune de Cendras, Biosphera est un outil participatif d'expérimentation du territoire et d'éducation à l'environnement. C'est aussi un laboratoire au service de la gestion durable de l’espace, à la fois riche et fragile, que sont les vallées cévenoles.

Le lieu s’articule autour d’un espace muséographique de 180 m², en sous-sol, qui retrace l'évolution du rapport de l'homme avec la nature à travers les principales étapes historiques. L’accent est mis sur les nouvelles technologies afin de rendre le lieu évolutif. Au rez-de-chaussée, une exposition temporaire vise à compléter et à renouveler l'intérêt de l'exposition permanente : des thématiques naturalistes, historiques mais aussi celles liées au développement durable seront abordées. Une salle de conférence de 100 places assises permet d'inviter animateurs, vulgarisateurs et érudits à créer le débat. Enfin, une salle d'animation modulable est dédiée aux ateliers pédagogiques et un centre de ressources accueillera les étudiants et chercheurs.

Vitrine des patrimoines de la vallée, Biosphera se positionne en complémentarité d’autres lieux, comme Maison Rouge, la Magnanerie de la Roque, le musée du Désert, la Maison du mineur - qui permettent d’appréhender le territoire cévenol dans son histoire, son évolution et dans sa réalité d’aujourd’hui pour mieux le gérer demain.

Ouvert lundi et jeudi de 14h à 17h, vendredi de 9h à 12h et sur rendez-vous le reste de la semaine. Biosphera, 18 rue Vincent Faïta, Cendras. 04 66 07 39 25.

*Biosphera a reçu le soutien de l’État, la Région, le Département, le Parc national des Cévennes, le Syndicat mixte d’aménagement et de conservation et la vallée du Galeizon, la commune de Cendras. Il est financé à 75% par des fonds publics.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “DIMANCHE VILLAGES « Biosphera », comprendre les Cévennes à Cendras”

  1. Excellente initiative à l’heure où d’autres élus socialistes ou de droite, comme le baron Roustan , contribuent à bétonner et polluer la nature sans souci des générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité