Actualités

NÎMES Les Atsem veulent des meilleures conditions de travail

Les Atsem devant la préfecture ce mercredi midi. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les Atsem devant la préfecture ce mercredi midi. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce mercredi, en fin de matinée, les Atsem (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) se sont retrouvés devant les grilles de la Préfecture du Gard suite à un appel des syndicats FO, Sud et CGT.  Les agents s’inquiètent de leur avenir au moment où le conseil supérieur de la fonction publique se réunit : « Le problème, c’est qu’il se réunit sans nous consulter », regrette Martine Sagit, du collectif CGT.

La vingtaine d’Atsem a demandé la reconnaissance de la pénibilité, la valorisation de leur travail en passant en catégorie B et de ne plus faire figure de « bouche-trous ». « On est là pour seconder le professeur, pas pour être animateur comme c’est trop souvent le cas pendant les temps d’activités périscolaires. Si on veut nous donner des responsabilités, il faut que ça suive derrière », conclut Martine Sagit qui a été reçue, avec une poignée d’agents, à la préfecture.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité