Economie

MARCOULE La formation mise à l’honneur aux 4èmes Assises du démantèlement

Les récipiendaires et les organisateurs des premiers Awards de la formation des Assises du démantèlement de Marcoule (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les récipiendaires et les organisateurs des premiers Awards de la formation des Assises du démantèlement de Marcoule (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La quatrième édition des Assises du démantèlement, organisée par le Pôle de valorisation des sites industriels, s’est tenue mercredi à Marcoule.

Et si la structuration de la filière du démantèlement nucléaire, ainsi que sa transformation numérique ont alimenté la majeure partie des débats et des tables rondes, la formation a bénéficié d’un coup de projecteur, à l’occasion des premiers Awards des formations en démantèlement.

Préparer l’avenir de la filière

Car l’un des buts de PVSI est de mettre sur pied « une filière d’excellence, mettre en synergie l’industrie, la recherche et des partenariats avec les territoires et les organismes de formation, et PVSI a l’ambition de concourir à la formation d’ingénieurs, de techniciens capables de développer les outils et les solutions pour le nucléaire de demain », a rappelé le directrice générale de Séché Energies Dominique Mouillot.

Ainsi, trois Awards ont été remis : un pour le Master II management et démantèlement de Marcoule, un pour la formation Mécatronique de l’Ecole des mines d’Ales et un pour le lycée Albert Einstein de Bagnols et son campus des métiers et qualifications sur les process et technologies en milieu sensible. Ainsi, Alexandra Gutierrez Chavida et Marie Winckel, du Master II, ont été distinguées « pour leurs résultats sur le plan académique, la qualité de leur soutenance et leur initiative de créer une association des étudiants », a noté Dominique Mouillot.

Pour l’Ecole des Mines d’Alès, ce sont Alexandre Monny, Philippe Thuillier et Maxime Navès qui ont été distingués, pour leur projet collaboratif sur un robot d’investigation, et pour le lycée Einstein, ce sont le vice-président de l’agglo du Gard Rhodanien délégué au développement économique Olivier Jouve et le proviseur du lycée Franck Ourtal pour le projet de campus qui ont reçu un Award. « Ce campus a pour objectif de rapprocher le monde de l’entreprise et l’école, pour qu’il y ait moins de dissonances entre la formation et les besoins des entreprises », a noté le proviseur.

« Il faut décloisonner, croiser les points de vue », estimera pour sa part le directeur du CEA Marcoule et président de PVSI Philippe Guiberteau dans son allocution de clôture, avant de signer une convention institutionnalisant un peu plus le rapprochement entre le lycée Einstein et le CEA.

Et aussi :

Un CA élargi pour PVSI : Philippe Guiberteau a annoncé une évolution dans la gouvernance du Pôle de valorisation des sites industriels : « un conseil d’administration élargi à 11 membres pour être représentatifs de la diversité de nos 26 membres, avec une feuille de route. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité