Actualités

NÎMES Le CV vidéo, 45 secondes pour convaincre

Vendredi matin, lors du tournage d'un CV vidéo (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Vendredi matin, lors du tournage d'un CV vidéo (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un réalisateur, un fonds vert, deux caméras, un micro-cravate, des projecteurs : il ne manquait rien au studio vidéo installé vendredi dans les locaux d’Axa, à Nîmes, dans le cadre d’une action initiée par la Fondation agir contre l’exclusion (FACE Gard).

Une action visant à tourner des CV vidéo pour des jeunes diplômés résidents d’un quartier prioritaire de la politique de la ville de Nîmes Métropole et des demandeurs d’emploi « séniors ».

« On ne nous juge pas sur du papier »

« Au début je ne voyais pas l’intérêt, explique Virginie, participante à l’atelier. Mais à chaque fois que je postule, je n’ai jamais de réponse, alors le CV vidéo est un plus, c’est plus parlant qu’une photo, on voit plus la personnalité et le caractère. » « On ne nous juge pas sur du papier », renchérit Lindsay, quand Franck voit ça comme « une accroche, un teaser. »

Un teaser de 45 secondes dont « l’objectif est d’aller vers l’entretien, en complément du CV papier, le CV vidéo permet de montrer l’envie, la motivation, toutes ces choses qu’on ne peut pas voir sur un CV papier », explique Margaux Villard, de FACE Gard. Et les candidats n’ont pas été lâchés de but en blanc devant la caméra, puisque la session, la troisième du nom, s’est étalée sur trois jours avec un travail de préparation mené par le coach Bagnolais Luc-Marie Elissalde : « on a travaillé sur l’expression, la prise de parole, la construction de CV et des répétitions pour gommer la peur de la caméra et aller vers un propos synthétique », précise le coach.

Du parrainage

Les candidats, venus d’univers aussi différents que l’assistance de direction, l’informatique ou encore le secrétariat, sont aussi épaulés par des partenaires, comme la DIRECCTE, l’agglo, les caisses du Crédit mutuel ou AG2R La Mondiale : « il y a des personnes ont la dernière entreprise était cotisante chez nous, on leur a proposé une opération de parrainage avec Face Gard, développe Claire Briant, de l’action sociale d’AG2R La Mondiale. Le filleul et le parrain se rencontrent régulièrement pour un accompagnement de six mois dans la recherche d’emploi. » Un accompagnement ponctué de cette séance vidéo.

Les CV vidéo réalisés sont ensuite mis en ligne sur la plateforme nationale facealemploi.tv, accessible aux entreprises qui y sont abonnées, « mais chaque bénéficiaire reste propriétaire de son CV », précise Margaux Villard. La prochaine session se déroulera en février à Alès.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité