Politique

NÎMES L’UDI dénonce « l’attitude brutale » des Républicains

Franck Proust et Yvan Lachaud. Photo : Coralie Mollaret.
Franck Proust et Yvan Lachaud. Photo : Coralie Mollaret.

Samedi au conseil municipal de Nîmes, le groupe Les Républicains a tenu tête à leur allié UDI pour obtenir 9 sièges supplémentaires à Nîmes Métropole. 

Suite à la séance agitée, ce samedi, le groupe UDI a souhaité réagir sur l’élection des délégués communautaires. Au total : 14 élus supplémentaires pour la ville de Nîmes ont été désignés, permettant de respecter l’équilibre à l'Agglo suite à l’arrivée des élus de Leins Gardonnenque. « Lors de l’élection, le groupe municipal UDI a choisi, en dépit de l’attitude intransigeante et brutale des responsables du groupe des Républicains quant à la répartition des sièges entre les deux sensibilités de la majorité municipale, de privilégier l’élection d’un élu républicain et d’empêcher celle d’un élu du Front National », dénonce le groupe UDI. 

Une prise de position « difficile », selon les centristes puisqu'il « nous a fallu priver Nathalie Bousquet d’un siège qui lui revenait de droit au regard de son positionnement dans le tableau municipal ».

Résultat : le groupe Les Républicains obtient 9 élus supplémentaires ; 2 pour l’UDI ;  2 pour la gauche et 1 pour le FN.

Relire iciNÎMES Dernier Conseil municipal de l’année, pagaille dans la majorité

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

10 réactions sur “NÎMES L’UDI dénonce « l’attitude brutale » des Républicains”

  1. Oui, bof, cela n’empêchera pas la montée inexorable des Patriotes lors des prochaines élections.
    Nous voyons bien les complicités entre les uns et les autres pour garder leurs strapontins. A toi l’agglo à moi la mairie, à moi le canton à toi la circonscription…
    Les Francais vont sous peu mettre un grand coup de pied dans le beau château de cartes pour les redistribuer.

  2. L’udi ne représente presque rien mais il faut noter quelques complicités malsaines des Richard (Flandin et Tiberino) bien secondes par le néfaste Serafino

  3. Jacob, tu nous gonfles avec tes patriotes. Je suis pas F-Haine, mais je suis patriote, seulement ma patrie est plus généreuse que la tienne. Et tes potes « patriotes », en 40, ils étaient bien potes avec l’étranger envahisseur et occupant d’outre Rhin. Alors, c’est bon, je sais que tu attends ton heure et il est possible que ta Marine soit présidente l’an prochain. Son avantage: n’avoir jamais exercé le pouvoir. Son point faible: répondre à ce que les Français attendent d’elle.
    Moi je parie sur une grosse déception au bout de 6 mois et l’inscription de l’appareil F-Haine dans ce qu’il a toujours rejeter: l’establishment! avec son lot de cumul de mandat, de lien avec les milieux économiques, de petits arrangements entre amis, etc…
    LECTEUR, SOUVIENS-TOI DE CE PRÉSAGE!

  4. Ce Jeff là voit juste. Cette affaire de  »patriotes » est une escroquerie intellectuelle. Les Le Pen n’ont pas le monopole du patriotisme, loin s’en faut. Un système familial, le grand père, la fille et son concubin, la nièce, parents et alliés… remplacerait tout au plus un système clanique sans apporter la moindre solution concrète aux problèmes de notre pays. Le patriotisme est encore plus beau quand il s’éloigne des bals des neos nazis autrichiens de Vienne, par exemple. Les vrais patriotes n’ont rien oublié et s’efforceront de faire oublier les faux patriotes bateleurs aux propos haineux et creux.

  5. A mon sens ce ne sont que débats stériles. Nous n’avons pas besoin des Le Pen père fille petite fille et j’en passe pour nous donner l’amour de notre pays et encore moins des notions de patriotisme.

    Il faut toutefois constater que les républicains dans notre département sont l’illustration ce de que les électeurs ne veulent plus: petits arrangements entre amis, l’un à la commune l’autre à la métropole et j’en passe. Un profond renouvellement des représentants serait la meilleure façon d’éviter cette situation. Les Républicains n’écoutent pas la base, imposent des têtes de liste que les gens ne veulent plus alors ils votent pour sanctionner et la famille Le Pen engrange… regardez pour les légisaltives: aucun renouveau . On nous sert le même plat réchauffé depuis des lustres. Pathétique.

  6. Au delà des têtes c’est de politique qu’il faut changer.
    Les Patriotes sont à votre disposition pour le salutaire changement autour de la relance économique qui financera la retraite à 60 ans à taux plein (40 années de cotisations), l’augmentation du SMIC de 200 €, la revalorisation des petites retraites … contrairement à un Fillon qui promet de remettre en cause sur le fond notre modèle social en s’enfonçant toujours plus dans le système.
    Notre pays n’est pas qu’un marché, les Francais ne sont pas que des consommateurs, Monsieur Fillon.
    Le Patriotisme ne se monnaye pas !

  7. C’est mieux que ce que nous promet Jean-Luc Mélenchon !
    Encore un effort pour proposer la gratuité des soins pour tous à domicile ou à l’hôpital…
    On y croit tous, ces patriotes sont formidables ! N’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité