ActualitésPolitique

NÎMES Épide : « la volonté et le budget sont là », rassure la ministre Hélène Geoffroy

Sur le site de lancien collège nîmois Antoine Bigot, lEPIDE recevra 150 élèves et une cinquantaine dencadrants.
Sur le site de l'ancien collège nîmois Antoine Bigot, l'EPIDE devait recevoir 150 élèves et une cinquantaine d'encadrants.

L’élu (LR) nîmois et conseiller départemental Laurent Burgoa a interpellé cet après-midi la secrétaire d’État Hélène Geoffroy au sujet de l'Épide. Acté en mai, l’Établissement pour l'insertion dans l'emploi devait ouvrir ses portes au printemps 2017 dans le collège Bigot (propriété du Département). Seulement, le projet est tombé à l’eau en raison du coût sous-évalué des travaux.

Selon Hélène Geoffroy, cette décision ne remet pas en cause la volonté de l’État d’implanter cet établissement à Nîmes : « la décision a été prise en novembre d'installer un Épide à Nîmes et à Toulouse. Demain, nous votons la loi de Finances 2017, les crédits seront inscrits. La volonté et les budgets sont là. À Nîmes, il y a une difficulté structurelle et non conjoncturelle. Le projet prendra un peu plus de temps mais la volonté d’accompagner la jeunesse de notre pays est bien là ».

Demain se tiendra en préfecture une réunion avec les acteurs locaux pour essayer de trouver un nouveau point de chute à l’Épide.

Lire aussi : NÎMES Service civique : la ministre Hélène Geoffroy en reconnaissance

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité