ActualitésPolitique

TRIBUNAL Le Canard Enchaîné fait appel de sa condamnation contre l’ex-patron du PS

48217597 -

Le Canard Enchaîné a été condamné en première instance par le tribunal correctionnel de Nîmes il y a quelques jours dans l'affaire qui l'opposait à l’ancien premier fédéral du PS du Gard Stéphane Tortajada. Une décision dont le journal satirique a fait appel.

Cette condamnation fait suite aux articles publiés les 9 et 16 juillet 2014 dans l’hebdomadaire satirique sur le fonctionnement du Parti Socialiste Gardois dont un, au titre sans équivoque : « Dans le Gard, le patron PS vivait à fond la fesse ». Le premier fédéral PS de l’époque, Stéphane Tortajada, avait attaqué l’organe de presse pour « diffamation ».

Le tribunal de Nîmes a donc décidé de condamner Le Canard Enchaîné à 7500 euros d'amendes et 3000 euros au titre des dommages et intérêts.

Stéphane Tortajada interrogé par ObjectifGard ne cache pas son soulagement : "Cela a été un long combat pour rétablir la vérité. Découvrant le trou financier énorme de la fédération du Gard, j'ai demandé au mois d'avril 2014, une extension des responsabilités. A partir de ce moment-là, il y a eu une véritable tentative d’exécution de certains élus locaux de l'époque car je dérangeais. Cette décision de justice me permet donc aujourd'hui de remettre les choses en place, dans le sens de l'histoire."

On apprends ce matin que Le Canard enchaîné a décidé de faire appel de sa condamnation. Un second procès devrait se tenir dans les prochaines semaines devant la cour d'appel de Nîmes.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “TRIBUNAL Le Canard Enchaîné fait appel de sa condamnation contre l’ex-patron du PS”

  1. Vous êtes plus pressés à dire que Le Canard enchaîné fait appel que d’annoncer qu’il a été condamné en première instance. Sans doute la solidarité entre acteurs du 4e pouvoir. Bref, entre membres de la caste journalistique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité