ActualitésSociété

TOROS Les cartels français se dévoilent peu à peu

L'artiste désigné aura l'honneur de réaliser l'affiche de la Feria édition 2016 (Photo Archives Anthony Maurin)
(Photo Archives Anthony Maurin).

C'est la période tant attendue par l'aficion, celle où les cartels taurins se dévoilent doucement en promettant ou non une temporada intéressante à suivre. Dans la lignée de 2016, 2017 sera probablement un bon cru.

Arles et Istres prennent les devants. Comme toujours, ces 2 arènes de la région organisent une conférence de presse à quelques jours d'intervalle. La première, gérée par Juan Bautista matador arlésien en activité, aura lieu samedi 14 Janvier 2017 à 18h30 au Patio, Chez Chico.

Sans plus attendre, on sait déjà que la feria de pascale version 2017 se tiendra du 14 au 17 avril et aura au programme une course camarguaise (vendredi après-midi), 3 corridas de toros (samedi, dimanche et lundi après-midi), une novillada piquée (dimanche matin) et une corrida de rejon (lundi matin).

Pour les ganaderias, on en connaît un wagon. Pedraza de Yeltes, Garcia Jimenez, Juan Pedro Domecq, Miura, Domingo Hernandez et Fermin Bohorquez pour le rejon. Pour la novillada de la feria de Pâques, 6 ganaderias françaises se partageront l'affiche (Dos Hermanas, Gallon, San Sebastian, Los Galos, Cuillé et Fernay) sans oublier la novillada sans picador de l’école taurine qui sera issue des élevages camarguais d’Alain et Frédérique Tardieu et de Christophe Yonnet.

On en sait aussi un peu plus quant à la Feria du Riz... Elle aura lieu les 9 et 10 septembre et verra une nouvelle corrida Goyesque se tenir le samedi après-midi dans les arènes avant une corrida de clôture le dimanche après-midi. A l'instar de sa sœurette nîmoise, Arles affichera la quasi totalité des figuras del toreo sur l'ensemble de sa saison.

Pour la feria d'Istres, le voile est maintenu sur la mariée. Si on connaît les dates et non la dot, on a du mal à percer au grand jour les mystères de ces cartels à rebondissements. La feria sera organisée les 23, 24 et 25 juin 2017 et les cartels seront rendus publics le 27 janvier! Pour l'instant, 4 corridas et quelques moments historiques sont à prévoir... Comme d'ailleurs chaque année du côté du Palio.

Du côté de Vic, feria qui se tient en même temps que la Pentecôte nîmoise, les élevages sont d'ores et déjà connus. Le samedi 3 juin à 11h, place à la novillada de Raso de Portillo. A 18h, c'est la devise de Dolores Aguirre qui foulera le sable vicois. Le lendemain en matinée, corrida concours avec toros de Miura, Valverde, Cuadri, Zaballos, Oliveiras Irmãos et Los Manos. Pour la corrida de 18h, c'est l'élevage portugais de Palha qui aura l'honneur de forcer le trait. Enfin, la journée du lundi 5 juin verra à 17h une corrida gentillette d'Alcurrucen pour la prise d'alternative de Manolo Vanegas, premier de l’escalafon des novilleros 2016 et lauréat de bon nombre de trophées taurins...

Enfin et à Nîmes, une chose semble sûre, la présence du Péruvien Andres Roca Rey et du Mexicain Luis David Adame qui ont reçu l'alternative dans nos arènes et qui seront à l'affiche de l'une ou l'autre des ferias de Nîmes.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité