A la unePolitique

SPÉCIAL FÊTES L’année 2016 vue par … Françoise Dumas

Françoise Dumas. EL/OG
Françoise Dumas. EL/OG

Durant la période des fêtes, votre journal ObjectifGard vous propose chaque jour à 14h30, un retour sur l'année 2016 et une projection sur 2017 avec une personnalité politique gardoise. Pour aujourd'hui, Françoise Dumas, Députée du Gard.

ObjectifGard : Votre personnalité 2016 ?

Françoise Dumas : Françoise Hollande, sans hésiter. Sa décision de ne pas se représenter est celle d’un homme d’Etat qui est digne, agissant au nom de l’intérêt supérieur du pays. Il lègue à l'ensemble des forces de gauche et de progrès  une responsabilité à la fois simple et grave, celle du rassemblement.

L’événement qui a marqué 2016 selon vous ?

Parce que je crois à la force de la fraternité, de la volonté et de la persévérance, je pense aux Jeux Paralympiques de Rio. A ce titre, je suis fière d’avoir contribué dans le cadre de ma réserve parlementaire à la préparation du pongiste Stéphane MOLLIENS qui a décroché une médaille d’or.

L’homme ou l’événement qui marquera 2017 ?

Le Peuple français qui, lors des présidentielles, va être confronté à des choix radicalement différents pour l’avenir de la France en Europe et dans le monde : soit ceux d'un Etat libéral, de droite, qui démantèlera nos protections sociales, ou d'extrême-droite, qui favorisera le repli et la division, soit celui d’une vision réformiste et progressiste, d'égalité et de protection pour tous, mais aussi de développement économique et de respect environnemental.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “SPÉCIAL FÊTES L’année 2016 vue par … Françoise Dumas”

  1. Le progrès social c’est la loi travail, l’augmentation de 0,93% du SMIC, l’UBERisation, le 49.3 …?
    F.Dumas pointe le libéralisme de Fillon a juste titre qui comme celui de Valls ou de Macron fait des ravages chez les « sans-dents » mais confond encore l’extrême droite qui ne représente rien en France avec les Patriotes qui sont son avenir.

  2. Très drôle Mme. Dumas.
    Contre le libéralisme, super les lois antisociales, la non-augmentation du SMIC, la loi travail, la privatisation des transports à travers les bus Macron, l’austérité imposée aux communes et à laquelle vous consentez..
    Vous avez vraiment agi pour le progrès en cautionnant ces lois, en ne votant pas contre le budget austéritaire de la métropole et en approuvant la hausse des tarifs des bus à Nîmes : bravo !
    Et contre le « repli et la division », c’était super la déchéance de nationalité (encore pire, seulement pour certains français donc repli et division à la fois), super aussi l’état d’urgence et ses assignations arbitraires à résidence, super de renforcer des contrôles au frontière. Vraiment, pour lutter contre la droite et l’extrême droite, en fait, vous faîtes presque aussi bien qu’eux !
    La seule opposition crédible pour 2017, à Nîmes, c’est le Front de Gauche, pour la France, c’est Mélenchon, et pas les prétendus « patriotes » de M. Jacob qui ne feront rien pour le peuple, qui n’augmenteront jamais les salaires (voir ce qu’a dit Le Pen à ce sujet…) et toujours tout pour le capital !

    1. Ce qui est bien avec les gauchistes, c’est qu’il préfère la droite à la gauche de gouvernement car c’est plus facile de critiquer que d’agir.

      En fait avoir la droite à Nîmes et Fillon, peut-être, ça vous arrange car cela vous donne des raisons d’exister.

      Pendant ce temps, les gens souffrent et vous ne les aidez pas plus en étant dans l’opposition systématique.

      Bref, grâce à vous le système continue !

      Quant à Mélanchon, quo s’aligne sur Poutine et le président syrien, ça en dit long sur votre conception de la démocratie !

    2. Nemausa, je vais répondre point par point, puisque chacune de vos phrases me rend perplexe.

      Je crois que vous vous trompez : « plus facile de critiquer que d’agir » dîtes-vous, je me permets de vous rappeler que le FDG prend ses responsabilités dans de nombreuses communes, a des élus dans la majorité au département et même, mais peut être l’oubliez vous, a dirigé la mairie de Nîmes pendant de longues années… Nous prétendons à une critique constructive, qui vaut mieux que d’agir comme l’a fait le gouvernement socialiste avec les réussites que l’on connaît.

      De plus, je ne comprends pas très bien votre logique : nous sommes dans l’opposition systématique, peut-être, mais face à l’austérité, une opposition non-systématique donne les résultats que l’on voit en Grèce… « Le système continue » comme vous dîtes. Si le groupe de Mme. Dumas ne s’oppose pas systématiquement aux mesures de la ville de Nîmes, cela signifie que si elle avait été élue, elle aurait mené une politique similaire ? Dans ce cas, vous comprenez bien que nous ne puissions nous entendre sur un groupe commun et une plate-forme commune.

      « Le système continue » grâce à nous : je pourrais égrener une liste très longue des renoncements du Parti Socialiste qui a bien renié ses engagements du congrès fondateur pour permettre que le système prospère aujourd’hui toujours plus au travers d’une politique libérale-sécuritaire jamais vu. Au hasard, facilitation des licenciements économiques, généralisation du travail du dimanche, absence de coup de pouce au SMIC, suppressions de postes dans les hôpitaux, vente de Rafale au pétromonarchies… Un petit tour sur le site « Bilan PS » vous apprendrait bien des choses ! Et ce n’est pas avec les quelques avancées que sont le mariage pour tous ou les emplois aidés que vous m’amadouerez ! Vraiment, pour faire que le système s’améliore, on fait mieux que ça !

      Quand aux propos de Mélenchon, qui sont souvent transformés bien qu’il ait pu être ambigu, je le reconnais, il ne faut pas oublier que personne n’est blanc comme neige. Votre « gauche de gouvernement » n’a aucun mal à décorer les princes saoudiens : JLM, quant à lui, ne l’a pas fait, et a bien dit n’avoir rien en commun avec Poutine qui assassine ses opposants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité