MERCREDI CONSO La fin des sacs plastiques est devenue automatique

sac-plastique

C'est une nouvelle habitude à prendre mais les sacs plastiques ne sont plus distribués par les commerçants. Jugés trop polluants, ils sont remplacés par les sacs biodégradables ou à faible impact écologique.

Le monde se dote-t-il enfin d'une conscience? Peut-être bien! A force de voir les océans couler sous les flots de vieux sacs plastiques usagés, les autorités commencent à prendre la mesure de la nocivité de cette matière fossile. Et les commerces sont les premiers à faire évoluer les mentalités grâce à une loi qui interdit la diffusion de ces sacs controversés.

Obligés depuis le début de l'année de ne plus donner aux clients des sacs en plastique, les commerçants sont aujourd'hui contraints de travailler, comme dans le passé, avec les bons vieux sacs en papier! "Nous avons soit des sacs en papier Kraft, soit en matière biodégradable comme de l'amidon de pomme-de-terre par exemple" expliquent les gérants d'une supérette implantée en centre-ville de Nîmes. Car ce changement n'est pas tout à fait une nouveauté, il a été initié il y a plus de 10 ans!

"Tout est conforme aux nouvelles lois mais pour nous, rien ne change, on vendait les sacs avant, on les vend toujours aujourd'hui! La première semaine, nous n'étions pas livrés afin d'écouler le stock de sacs plastiques mais depuis ce matin, nous avons les nouveaux sacs" poursuivent les gérants. Et les choses ont l'air assez simple. Les clients s'étant habitués à prendre des cabas ou à acheter directement un sac sur place, seules quelques faibles et éparses voix s'élèvent encore contre cette suppression écologique.

"C'est bizarre mais depuis le début de l'année, on vend plus de sacs à 22 centimes alors que l'année dernière, quand ils ne coûtaient que 3 centimes, les gens ne les voulaient pas! Ils devaient penser que c'était de la mauvaise qualité" expliquent les gérants de la supérette. Et pour cause, à chaque achat, son sac... "Tout dépend ce que vous achetez! Pour les légumes, il vaut mieux utiliser le papier Kraft qui laisse respirer les produits. Pour les choses plus lourdes ou congelées qui vont mouiller le sacs, il faut privilégier les sacs en "plastique" biodégradable mais si vous devez charrier des choses encore plus lourdes, les cabas font très bien l'affaire car ils sont très solides! En gros, pour le consommateur, les choses ne changent pas vraiment" concluent les gérants qui n'oublient pas de rappeler l'existence de sacs pliables que l'on peut mettre dans la poche pour gagner de la place.

Partager