ActualitésHandballSports GardUSAM

JEUDI SPORT Usam : « On arrive à la fin d’un cycle »

Franck Maurice, David Tébib et Florent Ferreiro lors de la conférence de presse. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Franck Maurice, David Tébib et Florent Ferreiro lors de la conférence de presse. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

L'effectif de l'Usam va connaître de nombreux bouleversements pour la saison prochaine, suite au départ de sept joueurs dont des cadres comme Florent Ferreiro et Jean Philippe Haon.

C'est une tradition pour le président David Tébib. En milieu de saison, il convoque ses joueurs pour connaître leurs prétentions pour la saison qui suit. "C'est précieux de se dire les choses tôt pour se libérer" précise t-il. Une politique qui permet aussi au club d'anticiper sans être pris au dépourvu. Sauf que cette année, le chamboulement est total. Sept joueurs ont fait part de leurs intentions de ne pas renouveler leur contrat avec le club nîmois. Il y a Stevan Sretenovic (au club depuis 2016), Pawel Podsiadlo (au club depuis 2014), Alberto Aguirrezabalaga (au club depuis 2014), Olivier Marroux (au club depuis 2014), Thomas Tésoriere (formé au club), Florent Ferreiro (au club depuis 2013) et Jean Philippe Haon (formé au club). De quoi modifier considérablement l'effectif de l'équipe première, dans un sport où la stabilité est souvent préférée au changement.

La star, ici, c'est le club.

Mais pour le staff, il fallait passer par là : "Cela s'est fait de façon intelligente. On arrive à la fin d'un cycle" estime le coach Franck Maurice. Pour David Tébib : "Comme dans toutes les équipes, il arrive un moment où il y a besoin de sang neuf et de renouvellement." Quitte à laisser filer des cadres qui représentent à eux seuls les valeurs de l'Usam, dont l'ailier gauche Jean Philippe Haon, âgé de 35 ans et parallèlement ostéopathe, et le pivot Florent Ferreiro qui a décidé de mettre fin à sa carrière à seulement 31 ans. Ce dernier s'explique : "C'est une décision réfléchie depuis plusieurs mois. J'avais dit que je finirai à l'Usam, c'était le moment de faire autre chose, j'en ai besoin." Avec cinq autres joueurs, l'Usam lui avait permis d'entamer un master en droit du sport. Diplôme qu'il a validé et qui pourrait lui servir par la suite, alors qu'il envisage de retourner dans sa région natale la Côte d'Azur. "J'ai fait ce que j'avais à faire dans le handball de haut niveau" conclut-il, malgré des statistiques qui parle pour lui. L'ailier gauche Julien Rebichon hérite du brassard de capitaine.

Sept départs pour quatre recrues

Si ces départs, sept fins de contrat, ne posent pas de problèmes sportifs dans la mesure où ils sont largement anticipés, ils laisseront des traces émotionnellement. Le staff ne s'en cache pas : "Je tiens à souligner la classe de Florent, qui veut terminer sa saison de la plus belle des manières" indique Franck Maurice. Idem pour David Tébib : "C'est la relation sportive la plus agréable que j'ai eu à l'Usam, son parcours ici n'est pas un hasard." Et pour palier au manque, l'Usam mise sur l'arrivée de quatre joueurs. Hichem Kaabeche au poste de Pivot (signe pour trois ans), Algérien âgé de 26 ans qui évolue actuellement à Istres et a été élu meilleur joueur de ProLigue (D2) du mois de décembre. Tomi Vozab au poste de demi-centre et arrière, Croate de 26 ans qui évolue à Saran et meilleur buteur de Lidl Starligue (hors penaltys). Les Français Jeremy Suty, arrière gauche de 30 ans de Cesson et O'Brian Nyateu, demi-centre et arrière de 24 ans de Nantes, viennent compléter la liste des nouveaux noms de l'Usam pour la saison 2017/2018. Steven George, révélation du centre de formation, signe son premier contrat pro avec l'Usam. Asgeir Orn Hallgrimsson (2019), Rémi Desbonnet (2021) et Jimmy Brun (2019) prolongent également leur contrat avec le club.

La deuxième partie de saison s'annonce doublement passionnante. L'Usam n'est qu'à un seul point d'une cinquième place synonyme de qualification en Coupe d'Europe. S'ils y parvenaient, les sept Usamistes en partance sortiraient par la grande porte. "Il faut que ce livre se termine de la plus belle des manières" termine David Tébib.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité