A la uneActualitésSociété

NÎMES Hadrien Poujol candidat à la présidence de la FFCC

Jacques Mailhan, Président actuel au côté dHadrien Poujol, peut-être son successeur Photo Anthony Maurin).
Jacques Mailhan, Président actuel de la Fédération Française des Courses Camarguaises, au côté d'Hadrien Poujol, son éventuel successeur (Photo Anthony Maurin).

La Fédération Française des Courses Camarguaises fait le bilan d'une année 2016 à rebondissements. L'élection du nouveau bureau en vue, le slogan de la liste menée par Hadrien Poujol est "Rassembler les acteurs de la Course Camarguaise".

"Après la confiance, le temps des projets..." c'est la suite du slogan de la campagne d'Hadrien Poujol. Après une année 2016 commencée par une affaire rocambolesque, la FFCC va mieux et entame sa période d'élection. Pour Jacques Mailhan, l'actuel Président qui soutient Hadrien Poujol, "Notre projet est réfléchi et nourri depuis plus un an. On a monté un comité de pilotage qui s'est transformé en liste élue en mars dernier. Les finances sont assainies, la confiance est redonnée mais les statuts qui devaient être changés ne l'ont pas été fautes de votants... J'aurais préféré un vote contre qui aurait vu les gens se déplacer".

Manadier à temps plein, le mandat de Président de la FFCC est aussi chronophage pour Jacques Mailhan qui ne peut plus jouer sur les deux tableaux. Pour lui, les finances sont aujourd'hui bénéficiaires, loin des 180000 euros de déficit de l'an dernier. Le temps est venu de passer le flambeau.

"Dernièrement, j'ai trouvé quelqu'un pour prendre ma place, Hadrien Poujol. Il a décidé de se présenter, il connaît le milieu, il est jeune, peut rassembler et fédérer... On a besoin de rajeunir la FFCC mais les idées nouvelles n'émanent pas que de la jeunesse, c'est pour cela que la liste est complète". Et il est certain que les noms donnent une version pleine du panel représentatif.

"Un vrai challenge!" Hadrien Poujol.

Pour Hadrien Poujol, "Le moment est venu de savoir ce qu'on veut faire pour les 4 prochaines années. Je me lance en tête de liste et c'est un vrai challenge! Je suis raseteur au Trophée des As depuis plus de 15 ans mais si je suis élu j'arrête, dès la fin de la saison 2017, ma carrière pour me consacrer entièrement au mandat de Président". Son programme compte 4 axes forts. Le développement des course de taureaux jeunes en collaboration avec les Clubs Taurins. La mise en place d'une politique technique au service des écoles de raseteurs avec la création d'un diplôme d'Etat et de sections sportives au sein des collèges et lycées. Tenter de favoriser l'insertion et la reconversion professionnelle du raseteur. En guise d'ultime point fort, l'équipe souhaite renforcer le partenariat avec le Trophée Taurin en vue d'une compétition plus équitable afin de protéger les jeunes taureaux.

Hadiren Poujol sera présent pour cette première course chez lui, à Vauvert (Photo Anthony Maurin)
Hadiren Poujol (Photo Archives Anthony Maurin).

"Notre liste est cohérente et renforcée avec des Présidents pour chaque secteur. Elle n'a pas été faite à la légère, tout le monde est là pour pérenniser notre action actuelle. Il est grand temps de faire évoluer la FFCC mais nous n'imposerons rien, il faudra que tout le monde soit d'accord... A nous de travailler et de faire au mieux!" lance Hadrien Poujol. Mais une seconde liste devrait lui faire face dans la quête à la présidence. "Des adversaires? Il n'y a pas d'adversaires! On est en démocratie et nous ne sommes pas en guerre... Nous sommes là pour avancer et se focaliser sur nos projets" conclut le candidat.

Les listes doivent être déposées avant le 17 janvier. Pour Hadrien Poujol et les siens, des réunions publiques auront lieu les vendredi 27 janvier à 18h30 à Aimargues, le mercredi 1er février à 18h30 à Lunel Viel et le samedi 11 février à 10h30 à Saint-Martin de Crau (manade Chapelle).

Vendredi 17 février est prévue l'assemblée générale pour le renouvellement du Comité Directeur.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité