Faits Divers

AU PALAIS Il ne rentre pas en prison pour passer Noël avec ses enfants

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

Le 17 novembre dernier, après trois jours de permission de sortie, Mickaël aurait dû retourner dans la cellule de sa prison mais l’homme de 27 ans en décide autrement. Il préfère rejoindre sa compagne et ses enfants :

- Je voulais passer Noël avec eux, explique-t-il depuis le box du tribunal correctionnel de Nîmes. Et puis, ça faisait un an que je n’avais pas de parloir.

Seulement, comme le pointe la présidente de l’audience, Mickaël ne rentre pas en prison le 26 décembre au lendemain de Noël, ni le 27, ni le 28… mais le 1er janvier parce qu’il est arrêté à la descente d’un train par les policiers nîmois prévenus par un appel anonyme.

- J’allais me rendre, assure le prévenu. Mais j’attendais la fin des fêtes.

Le procureur Patrick Bottero est consterné :

- C’est une bêtise totale. C’est à se demander si un jour vous allez comprendre. Vous allez encore rajouter des mois à votre détention.

Le procureur a dit vrai : le tribunal a condamné Mickaël à 6 mois de prison supplémentaires.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité