Faits Divers

GRAU-DU-ROI Ils brûlent la voiturette de leur hôte à la vodka !

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

Dans la nuit du 30 décembre dernier, à la sortie d’un bar d’Aigues-Mortes, Michel, 54 ans, tombe sur Hattem, 19 ans, et Ahmed, 20 ans, qu’il connait de vue. Tout ce petit monde est alcoolisé et dans l’euphorie, soucieux de prolonger la fête, Michel propose de finir la soirée chez lui. Le trio monte dans la voiturette du généreux quinquagénaire. Hattem se souvient :

- Il était bourré. Enfin, nous aussi on avait bus.

- C’est vrai, confirme Ahmed, quasiment 1,5l de whisky à deux. On allait chez lui pour prendre l’apéro.

- L’apéro à 2h du matin, c’est un peu tard, ironise la présidente Christine Ruellan.

Chez Michel, le trio boit du rosé et, si l’on en croit la version d’Ahmed au tribunal correctionnel de Nîmes, une version exclusive car il ne l’avait jamais dit auparavant, l’hôte aurait sorti un peu plus que le rosé :

- Le vieux, il a posé trois traits de coke comme ça. C’était la première fois pour moi.

Assommé par tant de consommation, Michel finit par se coucher.

- C’est nous qui l’avons couché, précise Hattem.

Alors qu’il dort, Hattem et Ahmed vont faire comme chez eux. Le premier prend la voiturette de Michel pour aller chercher Manon, une copine. De retour chez Michel, les trois jeunes chargent la voiture et embarquent la télévision, des PC, une console de jeux, des bijoux, un cendrier et une friteuse !

- Le monsieur, il abuse, commente Ahmed. On a pris les PC, la voiturette et la télé mais pas la friteuse.

Le trio quitte la maison de Michel qui dort toujours, dépose une partie des objets volés chez Manon et finit la soirée en brûlant la voiturette.

- On a décidé de cramer la voiture avec de la vodka, explique Ahmed. Mais au début, on n’a pas fait exprès de la renverser. J’crois que c’est moi qui mets le feu avec ma cigarette mais j’ai pas fait exprès.

Alors que le procureur Stanislas Vallat avait demandé une peine collective de deux ans avec maintien en détention, le trio ne se retrouvera pas derrière les barreaux. Manon a été condamnée à 6 mois de prison. Hattem et Ahmed à un an ferme mais sans maintien en détention.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité