A la uneActualités

SAMEDI ET VOUS On a testé le brunch de chez Courtois

La Maison Courtois. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La Maison Courtois. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Chaque samedi, les journalistes d’Objectif Gard se muent en testeurs : restaurants, activités, nouveautés… pour vous donner nos bons plans. Ce samedi, nous avons testé la Maison Courtois sur la place du marché à Nîmes.

A Nîmes, l’adresse est mythique, la Maison Courtois n’a plus à être présentée. Mais il suffit d’en parler autour de soi ou d’aller faire un tour sur Internet pour constater que cette pâtisserie divise. Sur TripAdvisor, par exemple, une soixantaine de commentaires jugent l’établissement « excellent » ou « très bon » mais tout autant trouvent qu’il est « médiocre » voire même « horrible ».

La Maison Courtois. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'intérieur. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Nous, à Objectif Gard, on est entre les deux. L’endroit a des qualités indéniables : son emplacement qui lui offre une vitrine formidable, la décoration de la salle dans l’esprit XIXème siècle qui mériterait toutefois un petit rafraichissement, et des pâtisseries qui, de l’extérieur, donnent suffisamment envie pour franchir la porte.

Mais quand on entre chez Courtois, c’est avant tout pour y manger. Et pour cela, il faut prévoir un budget plus conséquent qu’ailleurs. Le café-croissant est révélateur : comptez 3,10€… A la limite, quitte à faire une folie, autant se lancer dans le brunch servi de 8h à 12h.

La formule classique. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La formule classique. Photo Tony Duret / Objectif Gard

On part sur le « Classique » à 8,20€ (morceau de baguette, croissant, confiture, beurre, fruit, verre de 10cl d’orange pressée et une boisson chaude) ainsi que sur « L’Anglais » - entre 10 et 11€ en fonction des accompagnements - jambon, fromage ou les deux- (omelette trois œufs, morceau de baguette, beurre et grande boisson chaude). On regrette l’absence de bacon qui n’est présent dans aucune des formules salées.

L'Anglais. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'Anglais. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Servis plutôt rapidement, nos brunchs sont posés sur la nappe en papier beige qui rompt avec le prestige de la maison. Pour la partie salée, l’omelette jambon-fromage est de qualité mais pas à tomber par terre. La formule classique est tristement… classique. Oui, on boit un vrai jus d’orange et un bon chocolat chaud de saison, mais les portions individuelles de beurre sont décevantes, le fruit n’est pas non plus très enthousiasmant. En fait, on repart comme on est venus : indécis, sans trop savoir s’il faut conseiller ou non l’établissement. Alors faites-vous votre avis. Une certitude, en revanche, il serait quand même dommage de ne jamais mettre les pieds dans cette maison. A vous de voir…

Pâtisserie Courtois – 8, place du marché à Nîmes. 04 66 67 20 09.  

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité