Economie

NÎMES Classequine ou la passion du cheval

classequine

Poser un bandage, administrer un médicament ou faire une piqûre à son cheval sont des gestes souvent difficiles à réaliser pour les propriétaires de chevaux. Depuis l'automne dernier, ils peuvent apprendre grâce à Classequine. Cette jeune entreprise, créée par deux Nîmois d’adoption, propose des formations inédites pour le bien-être et la santé des chevaux, encadrées par des vétérinaires. 

Bruno Faour et son associée, vétérinaire équin, Pauline Cantet, ont créé à Nimes Classequine pour former les propriétaires de chevaux aux premiers soins par le biais d'un réseau national de vétérinaires.

Ils ont moins de 30 ans. Elle est passionnée d’équitation, il a toujours rêvé de monter son entreprise : ensemble ils ont créé Classequine ! C’est dans le Gard que la nouvelle société voit le jour. Après plusieurs années
passées à Paris, Pauline Cantet, vétérinaire équin et Bruno Faour, responsable commercial, choisissent de s’installer à Nîmes pour lancer leur nouveau projet et développer un concept inédit.

Pauline a créé et construit les formations. Elle fera partie des professionnels qui viendront animer les sessions aux quatre coins de la France. Bruno développe un réseau d’écuries et de centres équestres pour accueillir les formations. Il a déjà rassemblé une vingtaine de partenaires répartis sur 15 départements, dont le Gard, la Lozère et les Bouches-du-Rhône. Après 6 mois de travail intensif, il peut désormais organiser les premières formations !

Aujourd'hui, Classequine c'est :

- un réseau de 50 écuries partout en France (+200 en 2017)
- un réseau de 20 vétérinaires équins
- 120 clients en 3 mois.
- plusieurs articles de presse (Cheval Pratique, la Provence, Dauphiné Libéré...)

Mais c'est surtout l'ambition de changer les mentalités et de devenir la référence vers qui se tourner pour toutes les questions de santé du cheval.

Plus d'informations : http://www.classequine.com/

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité