A la uneActualitésEconomiePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Charmag
Charmag

Amis lecteurs, en cette année d'élections, nos indiscrétions vont s'avérer d'utilité publique… 2017 marque également le retour de Charmag, notre dessinateur, qui croquera chaque dimanche nos responsables politiques. Restez connectés !

Droit de retrait… Lors de ses vœux aux Gardois au lendemain de la Primaire de la gauche qui a consacré Benoit Hamon, la députée Françoise Dumas - qui soutenait Manuel Valls - a sorti de son chapeau (de chez Agnès B.) un nouveau concept fort pratique : « le droit de retrait ». Mais de quoi s’agit-il exactement ? En droit du travail, il permet à un salarié de quitter son emploi "en cas de danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé". En plus de sous-entendre que Benoit Hamon serait un homme dangereux, ce concept s’avère très commode pour tous ces députés socialistes qui veulent bien respecter les règles de la Primaire tant que c’est leur candidat qui gagne. Enfin, ce concept est tellement formidable qu’il offre une porte de sortie pour éventuellement rejoindre Emmanuel Macron, bien plus à la mode. Signalons que retrait est l’anagramme de traître...

Retard de campagne pour Olivier Gaillard… Initialement prévu le 18 février, le (très probable) dissident PS de la 5ème circonscription aux Législatives a reculé son lancement de campagne. En cause : « un souci d’organisation », commente son entourage. Soutien d’Emmanuel Macron, le vice-président du département en charge des transports devrait officialiser sa candidature le 11 mars à Sauve, au côté de sa suppléante, Catherine Dausset Roux. Cette directrice d’école, ex-membre du PS, et également la fille de l’ex-premier adjoint de la Grand’Combe.

Bouad, nouvelle star des patrons ! Mercredi, l'UPE 30 a fait sa rentrée 2017. Une année chargée en élections durant lesquelles l’organisation patronale compte faire entendre sa voix. Concernant la politique locale, le président Éric Giraudier a salué l’action du Département, présidé par Denis Bouad (PS) : "sa démarche de baisser les frais de fonctionnement et de continuer à investir est positive ». Denis Bouad président de la République ? Par les temps qui courent, on est à l’abris de rien…

Législatives : entre la droite et le centre, rien n’est figé. Il n’y a pas qu’entre la France Insoumise et les communistes que les négociations patinent en vue des législatives : à droite et au centre, c’est pas mal non plus. Prenez la troisième circo (Bagnols - Villeneuve). Pour l’instant, les Républicains ont investi la conseillère départementale Muriel Dherbecourt et l’UDI l’adjointe de Saint-Etienne-des-Sorts Patricia Garnero. Et cette fois, les centristes ne veulent pas s’effacer au profit de la droite : « au niveau national, les deux partis ont acté la présence des deux candidates, les négociations ne sont pas encore terminées, tout est possible », signale l’entourage de la candidate centriste, membre des Radicaux valoisiens, qui ne veut « pas laisser penser aux LR que c’est réglé et que c’est pour eux. » La candidate centriste se dit pour sa part toujours « dans l’attente d’un accord possible », mais son entourage regrette que les Républicains ne fassent « pas grand chose pour. » A ce rythme, la gauche ne sera pas la seule à partir en ordre dispersé sur cette circonscription où le Front national ambitionne de faire un gros score…

Nîmes Métropole : Alain Dalmas passerait la main… Dernièrement irrité par la politique de l’Agglo concernant le schéma directeur des déchetteries ou la compétence eaux pluviales, le septuagénaire est « fatigué », fait-on savoir au Colisée. Élu maire de Garons en 2014, l’agriculteur de métier est vice-président de Nîmes Métropole depuis 2008. Président du groupe Centristes et Indépendants (dans lequel siège le président UDI Yvan Lachaud) il pourrait prochainement passer le flambeau à Marjorie Enjelvin, édile de Clarensac.

Agglo toujours… Trois élus suffiront pour constituer un groupe. Demain, les délégués de Nîmes Métropole devront approuver (ou non) le nouveau règlement intérieur. Celui-ci abaisse le seuil du nombre d’élus pour constituer un groupe de 6 à 3. Une décision prise à la demande de la gauche, dont les élus (PS et PCF) restent irréconciliables... Seulement voilà, Les Républicains ne l’entendent pas de cette oreille… « Franchement c'est ridicule ! Trois, est-ce un groupe ? Pourquoi pas une équipe de foot à trois pendant qu’on y est ! », commente un Nîmois. Il est vrai que la politique, c’est souvent du sport !

L'IRFMA 30 enfin inauguré. C'est le 2 mars prochain que le CFA des Artisans gardois de Nîmes sera inauguré en grande pompe. En effet, sont annoncés la présidente de la région Occitanie Carole Delga et la Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, Martine Pinville. Une autre personnalité d'envergure nationale pourrait également être présente mais au sein de la direction de la Chambre de Métiers du Gard, on préfère ne pas mettre la charrue avant les boeufs.

La Rédaction.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité