Faits Divers

GARD Courriers piégés : le maire de Nîmes visé

Jean-Paul Fournier et Henry Douais en visite au musée de la Romanité. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Jean-Paul Fournier, a reçu un courrier piégé d'une lame de cutter, en mairie de Nîmes

 

De nombreux élus favorables à la tauromachie ou des personnalités liées au monde taurin sont visés par des courriers piégés.

Une enveloppe adressée au sénateur-maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a été interceptée mardi par le service en charge de l'acheminement du courrier de la ville de Nîmes. Dans l'enveloppe, une lame de cutter. Une plainte a été déposée au commissariat de Nîmes. Un monde opératoire que l'on constate dans de nombreuses lettres, adressées depuis 5 jours à des personnes connues pour avoir des liens ou une passion pour les corridas. Simon Casas a reçu le même courrier à deux reprises, tout comme une élue d'Alès. Des clubs taurins ont été ciblés par des missives identiques. L'enquête a été centralisée et confiée aux gendarmes gardois. Mais le Gard, n'est pas le seul département à être touché par les lettres piégées par des lames de cutter ou de rasoir. Des associations ou des clubs taurins ont réceptionné des envois identiques. Près d'Arles, le torero Jean-Baptiste Jalabert a déposé plainte et les responsables des arènes de la ville camarguaise sont également visés. L'avocat Nîmois Me Ludovic Para a déposé plainte pour des victimes concernant des infractions de "violences volontaires et actes de terrorisme".

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité